3422 code bureau n'92829 *
BREAKING NEWS

Cyberguerre sur la toile française ?

Depuis vendredi, plusieurs milliers de sites Internet français ont été piratés par des internautes s’annonçant comme des cyberguerriers souhaitant défendre l’Islam et les Musulmans. Pas de panique, ils ont surtout aidé à éduquer les administrateurs de sites web défaillants. Il ne s’agit pas de cyberguerre, juste une guerre de communication.

Ils se nomment AnonGhost, Cyber Djihad, Fallag Anonyme, Virus3000, … des pirates informatiques qui ont lancé, vendredi, une attaque informatique contre les sites Internet Français. Dans ce contexte d’attaques massives de bas niveau, les pirates sont techniquement très faibles, il est bon de rappeler que cette « cyberguerre », que souhaite tant annoncer les pirates anti #france, est avant tout une attaque contre des sites exploitant des CMS, des logiciels de créations de sites Internet, qui n’ont pas été mis à jour, Drupal et Joomla en tête.

Ce que recherche ces groupes, une visibilité, d’où leur intérêt de s’attaquer à un grand nombres de sites Internet, au point de pirater… une mosquée française ! Des attaques, souvent à l’aveugle, menées par divers groupes donc, à tendance islamistes et pro-djihadistes, mais pas que. J’ai pu croiser, mais ils sont rares, des « hacktivistes » qui souhaitaient expliquer que leur religion n’est pas synonyme de terrorisme. Mais ils sont malheureusement noyés par de nombreux provocateurs aux messages aussi malveillants que choquants.

Bref, la cyber attaque annoncée ce 15 janvier n’aura pas été aussi « violente » que prévue, et tant mieux. Il faut dire aussi que certains « groupes » ont stoppé leurs attaques soit par manque de cibles, manque de connaissance technique ou tout simplement après un dialogue constructif et une écoute commune. Je tiens d’ailleurs à remercier ici, publiquement, certains hacktivistes musulmans qui ont communiqué des failles visant des sites web français. Bref, aider à la correction.

Ces attaques démontrent bien qu’il s’agit avant tout d’une guerre de communication et non pas d’une cyberguerre comportant des « soldats », visant des structures sensibles comme la santé, l’énergie, les transport.

Pour finir, Le Centre Opérationnel de la SSI de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) a diffusé deux recommandations qui devraient être encadrées dans les bureaux des RSSI, DSI, … La première, « Fiche d’information aux administrateurs » qui propose, par exemple, des recommandations relatives à la protection des sites contre les défigurations (defacement, barbouillage) ; et la seconde « Fiche des bonnes pratiques en cybersécurité » qui revient sur la base d’une sécurisation digne de ce nom.

Interresant aussi, le courriel envoyé par la société Oceanet Technology à ses clients afin de les éduquer sur la bonne gestion de son CMS. Bref, s’informer, c’est se sécuriser !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ - Journaliste - Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l'Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, ...). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmart) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l'Université de Valenciennes ; pour l'Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

  1. Pingback: Protéger son site face aux cyber attaques | Data Security Breach

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Opération Anti France : 167 collèges et lycées d’Aquitaine touchés

  3. CatchChallenger Reply

    Je supporte le point de vue de zataz

  4. RODES Reply

    #Cyberattaques opFrance: l’Armageddon numérique promis n’est pas arrivé. + de 20.000 sites non-sécurisés ont tout de même été touchés.

    Ceci permet hélas de dire que la sécurité n’est toujours pas rentrée dans les mœurs du numérique, notamment au niveau des collectivités et des petites structures.
    Plus grave, certains opérateurs et ‘web agencies’ font porter de lourds risques a leurs clients !

  5. zorg Reply

    C’est bien beau de dire que c’est juste du défaçage de portière, mais moi j’ai un petit site sans visibilité

    je ne sais pas si ça un rapport ou un hasard mais mon site ne fonctionne plus du tout depuis le 17 janvier,
    le mail, le site, plus rien, marche voici ce que le support ma répondu:

    Un incident technique sur votre serveur s’est déclaré cette nuit.
    En effet le système de fichiers du serveur semble compromis pour une raison à cet instant encore inconnu.

  6. Pingback: ZATAZ Magazine » Modification d’espaces du Ministère de l’Intérieur et de la Défense

Laisser un commentaire

*