3422 code bureau n'92829 *
BREAKING NEWS
fraude au paiement sans contact

La fraude au paiement sans contact a augmenté en Angleterre

La fraude au paiement sans contact a augmenté en Angleterre. Faut-il s’inquiéter pour l’hexagone ?

Faut-il s’inquiéter de la fraude au paiement sans contact ? Le montant d’argent volé à partir de cartes bancaires et d’appareils mobiles sans contact a augmenté au Royaume-Uni. C’est du moins se qu’explique un rapport analysé par la BBC. Alors que la fraude était de 2,8 millions de livres sterling en 2015, ce détournement d’argent est passé à 7 millions de £ en 2016. Un chiffre qu’il faut comparer aux 25,2 milliards de paiements sans contact sur la même période (7,75 milliards en 2015) La France, en 2015, affichait alors 235 millions de transactions par ce même procédé ne réclamant aucun mot de passe, juste en effleurant le lecteur de paiement du commerçant.

En Angleterre, le paiement « NFC » via une carte bancaire sans contact est possible pour un montant ne dépassant par 30€. En France, pour le moment, 5 paiements de 20€ par jour. Un montant qui doit passer à 30€ à l’automne 2017. Sauf que le montant de 30 euros ne sera possible que sur les nouvelles cartes bancaires. Le montant de 20€ ne peut être modifié « informatiquement parlant » par votre agence bancaire. Il faut changer la puce !

Bref, en Angleterre, la fraude augmente, et en France, le Groupement Carte Bancaire (CB) annonçait en janvier 2017 que la fraude avait baissé.

Une des fraudes répandue, l’utilisation d’une carte bancaire perdue. Une Londonienne explique dans les colonnes du site de la BBC, avoir fait opposition à sa carte bancaire après avoir perdu cette dernière. HSBC va bloquer rapidement la CB… sauf que des transactions vont encore être validées durant deux semaines. Les petits montants ont pu passer les barrières de l’opposition et de l’informatique de contrôle de l’entreprise !

La fraude au paiement sans contact reste très modérée

Les banques remboursent et restent très discrètes sur le sujet. Un conseiller bancaire parisien que j’ai interrogé sur le sujet pour des cas Français, m’a indiqué cependant que dans l’hexagone, le porteur de la carte doit être très prudent « En cas de dépense via le sans contant, les banques considèrent cela comme de l’argent liquide dans votre porte monnaie. Il n’y a, normalement, pas de remboursement possible.« 

Bref, pas de quoi s’inquiéter, la fraude au paiement sans contact ne représente que 1,1% de la fraude totale via carte bancaire. Cependant, soyez prudent. Même si le nombre de transaction consécutive est limité (le chiffre reste secret) avant que soit demandé un mot de passe, ne perdez jamais du regard votre bout de plastique.

Je vous laisse regarder le reportage proposé, en avril 2014, par l’émission « On n’est pas des pigeons » sur les possibilités de fraudes à la carte bancaire sans contact. De quoi regarder votre moyen de paiement d’un autre œil, durant vos vacances !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ - Journaliste - Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l'Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, ...). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmart) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l'Université de Valenciennes ; pour l'Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

  1. bunam Reply

    Du pain bénit pour Apple Pay tout ça, il y a une vérification en ligne pour chaque paiement, et il est impossible d’utiliser le paiement sans une vérification très rapide et transparente du porteur : Touch ID.

  2. Guillard Reply

    Pour les remboursements, les banques considèrent que c’est de l’argent liquide…
    En revanche, impossible de payer sans contact pour quelques centimes.
    En plus, pour les commerçants, les transactions sans contact sont considérées comme des paiements carte, pouvant générer des frais audit commerçant.
    Bref, deux poids, deux mesures…
    Et quoi qu’il en soit, c’est gagnant-gagnant pour les banques !!
    … mais on a l’habitude de se faire tartiner de vaseline !!

  3. Herve Reply

    Petite coquille, le reportage date d’avril 2014 (l’émission a été arrêtée depuis).

  4. Ashura Reply

    Donc en gros en France tu te fais voler ta carte ou tu la perds et que quelqu’un s’en sert tu la dans l’os !
    Mais jusqu’où iront il, et quand est ce que les gens vont se réveiller

  5. Thierry Reply

    Bonjour
    En tant que banquier tous mes clients sont équipés de CB sans contact…depuis 7 ans de déploiement de ces cartes jamais aucun de mes clients n’est venu se plaindre d’une faudre via ce procédé !
    Aujourd’hui nous déployons PayLib en plus de Paypal depuis un an, système plus sécurisé et bien plus pratique car pas limité à 20-30 euros et fonctionnant dans le monde entier.

  6. badr Reply

    le problème c’est le coût que représente la fraude par rapport à l’investissement que la banque doit faire pour se mettre en norme avec plus de sécurité. Si ce dernier est plus important que le montant de la fraude elles n’investiront pas, elles préféreront rembourser les vols. Mais attention à l’image de la Banque !

Laisser un commentaire

*