Formation ingenierie sociale
 

Actualité

 

UBISoft diffuse un crack warez pour aider ses clients

Publié le 22-07-2008 à 15:15:11 dans le thème Contrefaçon

Pays : International - Auteur : Damien Bancal


Pub : Tous les logiciels antiphishing gratuits disponibles sur Internet


Note des lecteurs: 3.3/5

Chasser le warez par la porte, il repasse par la fenêtre. L'éditeur de jeux vidéo UBISoft propose à ses clients un crack warez pour palier sa propre sécurité anti-copie.

L'éditeur de jeux vidéo UBISoft vient de faire parler de lui d'une manière qui vaut son pesant de cacahuettes. Pour empêcher la copie de son jeu Rainbow Six Vegas 2, deux galettes. Le DVD et un CD baptisé CD-check. Bref, une protection supplémentaire pour éviter la moindre copie du produit. Sauf que chez UbiSoft quelqu'un a oublié que cette protection était particuliérement génante pour les clients ayant acquis le jeu par le biais du site internet Direct2Drive, une plateforme légale de téléchargement. Bilan, pas de CD-check et pas de jeu non plus, pourtant cherement acquis. Une fois installé le jeu créé un executable qui reclame desesperement le cd de contrôle. Pour palier cette boulette, le journal Skep to bot, explique qu'UBI Soft a proposé un "crack" légal. Sauf que le crack en question, vous allez rire, n'est rien d'autre que l'outil proposé il y a quelques semaines par le groupe warez reloaded. Un technicien de chez UBI Soft a tout simplement modifié le crack pirate pour lui donner un petit coup de légalité. Un simple éditeur hexadécimal (voir capture écran proposée par StB ci-dessous) et le tour était presque joué. UbiSoft a joué la vierge effarouchée en indiquant enqueter et a retiré le "fix" R6Vegas2_Fix.zip de son serveur [lire]. Marrant, ils vont nous faire croire que ce patch n'a pas été validé par la direction avant sa diffusion en ligne !

Interressant aussi, cette possibilité de "crack" est contre nature, surtout celle imposée par la loi. En France, ce "crack" UbiSoft est illégal. La DAVSI transpose la directive européenne du 22 mai 2001 relative à « l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information », instaure une nouvelle catégorie juridique – les "mesures techniques de protection" – destinée à renforcer la protection des créateurs. Selon la définition retenue par le législateur français et désormais inscrite à l'article L.331-5 du Code de la propriété intellectuelle, les MTP désignent toute technologie permettant "d'empêcher ou limiter les utilisations non autorisées par les titulaires d'un droit d'auteur ou d'un droit voisin du droit d'auteur d'une oeuvre, autre qu'un logiciel, d'une interprétation, d'un phonogramme, d'un vidéogramme ou d'un programme".

Protections farfelues
Il existe des dizaines de protection permettant de protéger nos logiciels, films, ... Voici une petite rétrospective des plus farfelues. En 2005, UBISoft se débarrassait d'une protection anticopie de la société StarForce. Cette protection anticopie russe occasionnait de gros problèmes chez les joueurs. Les jeux de l'éditeur protégés par cette "protection" causaient de sérieux problème comme la simplement impossibilité de jouer. D'autres éditeurs ont eu ce type de mésaventure. JoWood avec son Silent Storm 2 ou encore Whiptail Interactive avec le jeu Postal 2. UbiSoft aurait pu faire un effort, comme la célébre touche "Shift" de chez BMG [lire].

L'un des premiers cas connu de virus utilisé comme protection dans un jeu vidéo reste celui mis en place dans le shoot'n up, jeu de tir, G360 de Sega. La version Amiga était protégée de manière particulière. Les utilisateurs d'une contrefaçon de ce jeu d'avion se voyaient gratifié d'un beau message d'erreur moqueur quelques minutes après le lancement d'une partie. Dans un autre style, le jeu GOD, toujours sur Amiga, des Bitmap Brothers, devenait fou en pleine partie. Impossible de jouer tant les ennemis tombaient du ciel

Protection F.A.D.E
Plus récemment, Codemasters avait réutilisé ce type de protection anti-copie dans son jeu Opération Flashpoint. Cette protection, nommée F.A.D.E. altérait le jeu à un point tel que la copie était inutilisable. D'autres protections existent, elles tentent d'empêcher les originaux de fonctionner correctement comme le système anti-copie du jeu Championship manager 3 d'Eidos. A noter que ce dernier était tellement mal fichu qu'il empêchait même de jouer, sur certains ordinateurs, avec l'original.

Les crackeurs auront, dans tous les cas, réussi à chaque fois à passer ces protections. Le groupe DEViANCE ira jusqu'à noter dans son piratage de Flashpoint ceci : "Additional note: while we tested we found no trace of the 'fabulous' 'FADE protection' - so we can only assume for now that the press releases about it were just the usual company bulls***". En gros comprenez que ce groupe de pirates de logiciels n'a pas trouvé trace du F.A.D.E. dans le jeu, annonçant même un effet marketing de Codemasters. En attendant, ces protections perturbent les acheteurs, les consommateurs, plus que les pirates.

Passe muraille
D'autres protections comme le "CD-Cops", qui ajoutait à l'exécutable du Cd Original une protection mesurant la durée en minute et seconde d'un CDrom ou encore "DiscGuard" qui ajoutait une signature. Une protection tellement efficace qu'elle empêchait, par exemple, le jeu original Collin Mac Rallye de fonctionner. Codemasters va devoir fournir des patchs, un correctif sous forme de petit programme, pour annuler cette protection. Les magazines et les sites « choisis » traitant de jeux vidéo ne sont pas à l'abri. Les sociétés éditrices fabriquent des versions dédiées aux testeurs des magazines. Il y est souvent incrusté le logo du journal. Cela évite de voir les avant-premières finir sur le réseau.

L'une des plus impressionnante sécurité qui nous a été donnée de voir reste sans conteste celle du logiciel Surcode DVD DTS Pro de Minnetonka Software. Ce logiciel intègrait un système de protection qui laissait songeur. Nous sommes loin du simple spyware. Minnetonka Software avait piégé une partie de son code. Un code qui calculait le temps d'exécution de certaine partie du logiciel, comme la protection justement. Si le logiciel considérait une tentative de piratage, un courrier électronique était envoyé, via un serveur de la société, évitant ainsi de passer par la machine du crackeur. Une fois l'alerte lancée, une société juridique, NetResult Ltd, basée à Londres, se chargeait de rentrer en contact avec l'administrateur, le responsable de la machine ou du moins de l'entreprise, si c'était le cas, de la machine qui avait servi à la tentative de piratage du logiciel  Surcode DVD DTS Pro.

 

protection surcode

Depuis, les DRM ont pointé le bout de leurs bits. L'un des plus sympathique a été testé sur un île paradisiaque, en 2006. Les habitants du Madagascar [lire] ont été utilisés comme cobayes par une major locale. Le chanteur, Dadah de Fort-Dauphin, un illustre inconnu chez nous, mais une star sur son île avait sorti un album muni de ce type logiciel anti-copie. Les acheteurs étaient rapidement au courant de la présence de ce DRM via un autocollant indiquant ceci : "Veuillez ne pas insérer ce disque dans votre ordinateur". L'éditeur, la société Tolimana, expliquait que l'insertion de ce disque dans un ordinateur risquait de bloquer la machine. Les ordinateurs qui étaient bloqués ne pouvaient être remis en marche que par les concepteurs de cette protection.

Nul n'est censé ignorer la loi
En France, avant la DADvSI, le code de la propriété intellectuelle comptait les logiciels parmi les œuvres de l'esprit susceptibles d'être protégées. - Article L. 112-3 du Code de la propriété intellectuelle. Si la copie de sauvegarde était tolérée dans un cadre familial, il était interdit de mettre à disposition sous quelque forme que ce soit la copie de sauvegarde. En 2008, la détention ou l'utilisation de logiciel anti sécurité (crack, DeCss, ...) coûte 750 € d'amende. Le cassage d'un système anti copie, via un crack, 3 750 euros d'amende. Mise à disposition de cracks et logiciels permettant la copie d'un bien protégé, 30 000 euros et 6 mois de prison. Vous avez créé des cracks, des systèmes contournant la copie, vous les diffusez, 300 000 euros d'amende et 3 ans de prison.

 

Conseiller cet article RSS ZATAZ Digger cet article ! Partager cet article avec mes amis sur Facebook ! Partager cet article sur del.icio.us

Derniers contenus

WatchDogs, les 23 et 24 avril en direct de Chicago

23-04-2014 à 15:18 - 0 commentaire(s)

A un mois de sa sortie, le très attendu jeu vidéo WatchDogs d'UbiSoft va enfin révéler ses petits secrets.

Je vous refais le nez... et le serveur ?

23-04-2014 à 15:16 - 0 commentaire(s)

480.000 dossiers médicaux d'une clinique de chirurgie plastique et esthétique compromis dans une intrusion informatique.

Données volées sur le site des vétérans de guerres US

23-04-2014 à 15:12 - 0 commentaire(s)

Une base de données du Veterans of Foreign Wars compromise par un piratage informatique.

Tentative d'interception des Steam Guard

23-04-2014 à 14:46 - 0 commentaire(s)

Les clients et joueurs Valve Steam cibles d'une tentative de détournement des codes Steam Guard.

Un RAT dans de faux courriels American Express

23-04-2014 à 14:11 - 0 commentaire(s)

Un code malveillant s'invite dans votre ordinateur pour encore mieux piéger vos smartphones et tablettes.

Fuite de données chez SEDO

16-04-2014 à 01:28 - 0 commentaire(s)

La premiére plate-forme mondiale d'achat et de vente de noms de domaine aurait été en partie visitée.

Jackpot via un cheat code

16-04-2014 à 01:04 - 0 commentaire(s)

A partir de manipulations de touches, des amateurs de casinos raflent 10 millions d'euros.

Fuite de données possible via une faille Adobe Reader Android

15-04-2014 à 10:00 - 0 commentaire(s)

Un PDF piégé pourrait compromettre vos données sauvegardées dans votre tablette ou smartphone sous Android.

Sur le même thème : Contrefaçon

Megaupload : 6 studios de cinéma déposent plainte

Deux ans après la fermeture de MegaUpload, six studios de cinéma américains déposent plainte contre l'ancien site de KimDotCom.

On écrase gratis

Une opération anti contrefaçon prévue jeudi en Algérie. Plus d'un million de DVD doivent être détruits.

Des jeux pirates sur Amazon

Pour quelques euros, 335 jeux Nintendo 3DS, DS, Dsi et DS Xl vendus sur Amazon.

Arrestation de l'administrateur de The Pirate Island

La Police Strasbourgeoise a arrêté ce mercredi matin l'administrateur du site de copies pirates The Pirate Island.

10 millions de MP3 diffusés, Delamusique.net fermé

Le site Internet delamusique.net fermé par la Gendarmerie Nationale pour avoir mis en accès libre 10 millions de Mp3.

Arrestation dans le warez Français

Un pro de la copie de films aurait été arrêté à Niort. Un membre de Vivarium dans les mains de la justices ?

Fuite aux Oscars : enquête interne en cours

Enquête interne aux Oscars après la diffusion de plusieurs copies uniquement adressées aux jurés.

Copie pirate du DVD de The Hobbit 2

Une contrefaçon du Hobbit 2 La Désolation de Smaug diffusée sur Internet. Une copie volée à un juré des Oscars ?

 







Hacknowledge Contest Europa-Africa La Nuit du Hack Hacking In Progress La reference des emissions TV dediees a la cybersecurite Data Security Breach - Securite pour entreprise, pme, pmi Sécuriser vos connexions avec un VPN


Syndication RSS

nabaztag

  • http://www.wikio.fr
  • netvibes
  • NewsGator Online
  • Rojo
  • Bloglines
  • Google

ZATAZ mobile et PDA