3422 code bureau n'92829 *
BREAKING NEWS

Sécurité des données et protection de la vie privée pour le FIC 2016

Dans la dynamique de la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique du gouvernement et à l’aube du règlement européen sur la protection des données personnelles, le FIC 2016 se déroulera à Lille, les 25 et 26 janvier prochains.

Organisé conjointement par la Gendarmerie Nationale, CEIS et EuraTechnologies, et co-financé par la Région Nord-Pas de Calais, la 8è édition du Forum International de la Cybersécurité FIC 2016 sera consacrée à la sécurité des données et à la protection de la vie privée. L’événement européen de référence réunissant tous les acteurs de la confiance numérique rassemblera représentants de la société civile, offreurs de services et de solutions de sécurité de confiance, utilisateurs finaux, monde public et sphère académique.

« Tous sont attendus pour échanger autour des opportunités et des défis liés à la donnée pour tenter de répondre à 3 axes essentiels : – le primat accordé par l’Union européenne aux données personnelles serait-il donc incompatible avec le « business » de la donnée ? – Comment concilier l’imbrication croissante des données et l’application de la notion de propriété ? – Comment créer un climat de confiance propice aux nouveaux usages pour le citoyen, l’entreprise, la collectivité territoriale et l’Etat ? » explique le Général Marc Watin-Augouard, fondateur du FIC.

Une forte présence institutionnelle
Placé sous le haut patronage de Monsieur François Hollande, Président de la République et dans la dynamique de la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique annoncée par le Premier Ministre, Manuel Valls, le 16 octobre dernier, Lille aura l’honneur d’accueillir Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur, Jean-Yves Le Drian, Ministre de La Défense, et Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique. Leurs présences respectives témoignent une nouvelle fois de l’engagement de l’Etat en matière de cyberdéfense et de sécurité numérique. Guillaume Poupard, directeur général de l’ANSSI sera également présent, aux côtés de nombreuses administrations.

Une internationalisation à l’image des enjeux liés aux données
Placé au cœur de l’actualité avec l’invalidation du « Safe Harbor » par la Cour de Justice de l’Union Européenne, le FIC 2016, prévoit une forte présence internationale, notamment avec la participation de nombreuses délégations étrangères. En relançant le débat sur la protection des données personnelles, l’Europe sera elle aussi largement représentée lors de cette 8è édition du FIC avec la création d’un pavillon britannique et la présence de plusieurs sociétés allemandes, luxembourgeoises et suédoises. « Même si elles se savent exposées à des assaillants de toutes sortes et des intrusions qui peuvent avoir des conséquences sur l’image de marque ou financières, les grandes entreprises françaises sont encore sur la réserve en matière de cybersécurité. Seuls les professionnels de confiance peuvent résoudre cette situation paradoxale et leur permettre de réaliser sereinement leur mutation technologique » explique Michel Van Den Bergue, Directeur général Orange Cyberdéfense. « Nous sommes impatients de partager notre expérience de partenaire de confiance lors de l’édition 2016 du FIC ».

Un contenu riche sous de nouveaux formats d’intervention
S’adressant à la fois à un public d’experts en cybersécurité et management des risques désireux de partager ses expériences, et un public de spécialistes et de directeurs métiers soucieux d’appréhender les grands enjeux stratégiques, juridiques, industriels ou technologiques liés à la sécurité numérique – le FIC poursuit ses efforts pour donner la priorité au contenu et aux échanges.

Deux Agora (Ethique et cyber espace / Cybersécurité et francophonie), pour laisser la place aux débats, 30 ateliers, pour interagir avec le public, 20 conférences, pour appréhender un sujet technique ou partager un retour d’expérience et 3 plénières*, pour prendre part aux temps forts du FIC – se succèderont pendant 2 jours intenses. Les FIC talks (18 minutes) et un espace FIC Lab (présentations de projets de recherche et des master class) figurent parmi les principaux nouveaux formats du FIC.

* 3 plénières :
– Va-t-on vers une crise de confiance des utilisateurs ?
– Données : une chance pour l’Europe
– Les données, au cœur de la modernisation de l’action publique

Une large place à l’innovation avec le prix de la PME innovante
Toujours soucieux de favoriser l’innovation au service de la confiance numérique grâce à un espace dédié rassemblant start-up, PME et clusters, le FIC 2016 organise également le Prix de la PME innovante, parrainé par Airbus Defence and Space. A ce jour, près de 40 PME sont candidates, dont 90% d’acteurs nouveaux par rapport à l’édition précédente.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ - Journaliste - Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l'Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, ...). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmart) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l'Université de Valenciennes ; pour l'Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*