3422 code bureau n'92829 *
BREAKING NEWS
Vente de drogue

Vente de drogue au nom du site de petites annonces LeBonCoin

Un supermarché de faux documents et de vente de drogue apparaît dans le blackmarket francophone sous le nom du site de petites annonces LeBonCoin.

Le Blackmarket ne manque jamais d’imagination dès qu’il s’agit de proposer de la vente de drogue et autres nouveaux services dans le Dark web. Dernier cas en date que j’ai découvert dans un espace web caché dans le darknet, passant par le système d’anonymisation Tor, une boutique au nom du site de petites annonces LeBonCoin.

Le portail officiel, leboncoin.fr, est un site web devenu le leader des sites d’annonces gratuites en France. Dans le black market le faux site LeBonCoin n’affiche pas les 27 millions de PA de l’original mais propose déjà plusieurs dizaines de produits à la vente tout en refusant le trafic d’humain ou encore  les services de tueur à gage (sic!). En lisant les sanctions, je suis à deux doigts de penser que cet espace est un fake.

Vente de drogue, mais pas que

Parmi les propositions commerciales de ce blackmarket, qui reprend la charte graphique du portail officiel, de la drogue, des faux papiers, des copies modifiables de certificat d’immatriculation provisoire de véhicule, un logiciel qui serait capable de générer le code inscrit sur les cartes nationales d’identité (CNI) françaises D’autres propositions exotiques encore avec  des ventes traitant de « Comment arnaquer » les enseignes Boulanger, LDLC, la FNAC avec des cartes bancaires piratées ou encore acquérir des clefs PTT, des passes partout de La Poste. J’ai pu aussi y croiser des comptes myCanal.

Étonnante, la commercialisation de pack de selfies [la photo d’un individu montrant sa carte d’identité et sa tête] et la copie de la dite carte d’identité. Une proposition commerciale malveillante qui peut permettre, par exemple, d’usurper l’identité lors d’un contrôle de sécurité mis en place par Facebook ou gMail lors du blocage d’un compte.

Bref, comme s’amuse à l’écrire le gestionnaire de cet espace pirate « LeBonCoin, trouver la bonne affaire de l’autre côté du miroir« . Pas évident que l’entreprise apprécie l’humour. D’après un courriel reçu à la rédaction, l’entreprise et son service juridique sont sur ce dossier d’usurpation d’identité, contrefaçon, …

Pour rappel, Tor, ainsi que le Deep web et le Dark Net n’ont rien d’illégales. Cette boutique, oui !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ - Journaliste - Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l'Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, ...). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmart) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l'Université de Valenciennes ; pour l'Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

Articles connexes

  1. Jean Zataz Reply

    coucou damien

    Juste une petite précision on dit Tor par TOR je vous incite à lire les mention légales 🙂

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Merci pour ce détail. Je corrige.

      • Jean Zataz Reply

        avez vous contactez LeBonCoin ?

      • Jean Zataz Reply

        Pas évident que l’entreprise apprécie l’humour. D’après un courriel reçu de l’entreprise, le service juridique serait sur ce dossier.

        Je ne vois vraiment pas ce qu’ils pourraient faire…
        porter plainte pour atteinte au droit d’auteurs ? LOL

        • Damien Bancal Reply

          Plainte : Image ; usurpation identité ; faux ; … A cela se rajoutant plainte parallèle pour commerce de drogue, etc…

Laisser un commentaire

*