Les autorités

Escroquerie à la cryptomonnaie

Plusieurs lecteurs de ZATAZ nous ont alerté d’une escroquerie à la cryptomonnaie. Ils ont perdu plusieurs dizaines de milliers d’euros en deux clics de souris !

« Une escroquerie bien pensée » m’explique Mister Y – « L’escroquerie pour une novice comme moi était plutôt bien pensée et suffisament compliquée pour se laisser embrouiller. » me confirme Miss X. Ces deux victimes m’ont contacté à la suite de l’article que je vous ai proposé concernant le retour en force de la Fraude aux faux virements visant les particuliers.

Tout a débuté par des publicités sur les réseaux sociaux. « Une pub pour TESLA et MOONPAY pour acheter de la cryptomonnaie, via une conseillère« , m’explique Miss X. Le conseiller dans le premier cas, la conseillère dans le second, incitent à l’ouverture d’un compte sur les sites Crypto[.]com, MetaTrader ou encore Exodus. « Moi, indique Mister Y, j’ai été attiré par un article sur Mbappé. Je n’ai pas vu venir le piège« . L’image du joueur de football français Kylian Mbappé, ainsi que de nombreuses autres personnalités du monde du sport, de la musique, des médias, sont exploités par ces escrocs.

Les hackers financiers sont surtout spécialisés dans la manipulation. Un peu de social engineering et le piège se referme. « Il m’a ouvert un compte en Lituanie en se faisant passer pour moi » explique à ZATAZ l’une des victimes. Il faut dire aussi que lors de l’inscription sur les sites dédiés à la cryptomonnaie, les – clients – ont fourni la photocopie de leur RIB, de la carte nationale d’identité.

« Le plus dingue, réfléchit aujourd’hui Miss X. Tout a été fait via le bureau à distance AnyDesk« . Ce logiciel est particulièrement apprécié des escrocs, offrant une connexion rapide et simple avec leurs futures victimes. « Bref, 20K€ plus tard, je « reprends’ mes esprits et réussi changer tous les mots de passe, sauf que je ne peux plus faire de virement. A ce jour, je suis harcelée de messages et d’appels pour ouvrir un nouveau compte, qui « serait la solution pour débloquer la situation« .

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Fondateur du Service Veille ZATAZ : https://www.veillezataz.com En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Bixente Reply

    Bonjour,

    A quel moment peut-on considérer cela comme de l’escroquerie, à partir du moment où les pigeons fournissent d’eux-mêmes leur RIB et la photocopie R/V de leur CNI ?

    Cela serait comme donner les clés de sa maison à un inconnu et se plaindre que l’on a été cambriolé sans effraction.

    La connerie des gens est sans limites.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Il s’agit d’un abus de faiblesse.
      Cela consiste à exploiter l’état d’ignorance/de vulnérabilité psychique et/ou psychologique d’une personne pour l’amener à prendre des engagements dont elle est incapable de voir l’importance.

  2. Pingback: ZATAZ » Les Cyber Actualités ZATAZ de la semaine du 20 septembre 2022

Répondre à Bixente Annuler la réponse

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.