Nous joindre par : 0890 170 001*

Facebook fait planter son application pour tester ses utilisateurs

Le marketing Facebook prend des formes étonnantes. Le géant des réseaux sociaux fait planter son application Android volontairement pour mesurer la fidélité de ses utilisateurs.

Intéressante méthode que ce « crash test ». DataSecurityBreach.fr expliquait, mercredi 6 décembre 2015, comment Facebook avait espionné ses utilisateurs sous Android. L’idée, connaître leur fidélité à sa marque. Petite évolution dans cette « étude » interne, Facebook a aussi provoqué des pannes volontaires dans son application pour connaitre le temps de réaction de ses « clients » à revenir, par un autre moyen, sur son site.

Un rapport publié dans la revue technique The Information affirme que le géant a délibérément planté son outil Android pour calculer la limite à laquelle les utilisateurs cessent d’essayer d’accéder au site. Un « Pavlov test » réalisé il y a plusieurs années. « Les gens revenaient toujours » souligne un témoin de l’opération. Les cobayes revenaient sur Facebook, via leur navigateur.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.