Nous joindre par : 0899274448*
facebook chantage affectif BlackEnergy

Facebook aurait permis à Samsung, Apple, de profiler leurs clients

Une soixantaine d’entreprises high tech, dont Samsung et Apple, se seraient servis dans Facebook pour profiler leurs clients.

Depuis 10 ans, Apple, Amazon, Samsung et une cinquantaine d’autres entreprises du high tech auraient pillé les informations de Facebook pour mieux cibler leurs clients. Un accès aux données personnelles des utilisateurs de Facebook, sans même avoir donné la moindre autorisation.

Tout aurait débuté voilà 10 ans. Facebook proposait à l’époque une application, un API, qui permettait aux fabricants de téléphones portables et autres tablettes, Apple et Samsung en tête, de créer leur version d’accès à Facebook.

Quand les clients fusionnaient leur Facebook/téléphone, les constructeurs de mobiles auraient eu accès aux données des utlisateurs Facebook. C’est le New York Times qui révèle l’information dans sa nouvelle édition.

D’après l’enquête du journal américain, plus d’une cinquantaine d’entreprises ont ainsi pu connaître : les relations entre utilisateurs, religion, préférences politiques, …

Parmi les autres accès possibles, sans même réclamer la moindre autorisation, l’accès aux informations des amis. “C’est que comme si vous faisiez installer une serrure sur votre porte et que vous appreniez par la suite que le serrurier a donné les clés de réserve à des amis, afin que ceux-ci puissent par la suite entrer chez vous et emporter des affaires, sans avoir demandé votre permission“, déclare l’ex-directeur du contrôleur FTC Ashkan Soltani au New York Times.

Facebook nie la fuite

Facebook a déclaré sur son blog que “ces fabricants avaient toujours besoin de l’autorisation de l’utilisateur pour agir“. Le géant des réseaux sociaux indique qu’il était impossible que les constructeurs aient pu avoir accès aux données des amis.

Quelques semaines après le scandale Cambridge Analytica, les nouvelles révélations concernant Facebook font réagir le président de Whaller.

En effet, les accords de partage de données conclus par Facebook avec au moins 60 fabricants d’appareils mobiles, dont Apple, Amazon, BlackBerry, Microsoft ou Samsung, incitent Thomas Fauré à lancer un appel aux pouvoirs publics et aux grands groupes : “Je demande aux pouvoirs publics et aux patrons de grands groupes de clarifier leur position vis à vis des méthodes sournoises de Facebook, notamment au regard des exigences du RGPD. Il est grand temps pour eux de soutenir les alternatives souveraines et de favoriser l’émergence d’un écosystème numérique puissant et vertueux à même de satisfaire les besoins de l’Europe aujourd’hui.

Mark Zuckerberg piégé par son propre système ?

Les excuses de Mark Zuckerberg ne suffisent plus. Et en plus, Zuckerberg aurait donc menti par omission à deux reprises. Devant le Congrès américain et le Parlement européen.

Le business modèle de Facebook qui repose sur l’exploitation des données est désormais avéré. Impossible avec ces partenariats d’invoquer la fuite involontaire ou la faille de sécurité. Et ces accords sont toujours en vigueur !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.