ZATAZ

Une étude sur la Cybersécurité révèle qu’un consommateur Français sur dix s’est déjà fait voler son identité

Tentative de Fraude

Les mauvaises pratiques des consommateurs – même mot de passe réutilisés plusieurs fois, réseaux Wi-Fi domestiques non protégés et faible niveau de vigilance – font courir des risques de sécurité majeurs à leur entreprise. Un Français sur dix avoue s’être fait voler son identité. Combien ne le savent même pas ?

La société Proofpoint, spécialiste de la mise en conformité, vient de dévoiler les conclusions de son rapport User Risk 2018. Ce rapport révèle des lacunes évidentes des consommateurs en matière de culture liée à la cybersécurité (phishing, ransomware, malware, etc.). Il met également en évidence des mauvaises pratiques liées à la protection de leurs données, appareils et systèmes. Réalisé auprès de 6,000 adultes dans 6 pays (US, Australie, France, Allemagne, Italie et Royaume-Uni), ce rapport souligne l’importance de se former en continu sur la cybersécurité et d’appliquer au quotidien des bonnes pratiques.

 Le succès de cyberattaques dépend dans 99 % des cas de l’action d’un utilisateur. Notre rapport User Risk pointe les différentes lacunes qui nécessitent une attention immédiate pour protéger la façon dont les utilisateurs travaillent aujourd’hui”déclare Joe Ferrara, Directeur Général de la division produit Wombat Security au sein de Proofpoint.Les habitudes des utilisateurs, incluant l’usage de leurs appareils personnels, leurs mots de passe et leur culture ont un impact direct sur la sécurité de leur environnement professionnel. Nous encourageons les entreprises à jouer un rôle actif dans l’éducation de leurs employés, et à ne pas surestimer leurs connaissances en matière de fondamentaux de cybersécurité.”

1 français sur 10 s’est vu voler son identité… seulement !?

Dans cette étude, on y apprend qu’1 Français sur 10 a déjà été victime d’une usurpation d’identité. Alors que la moyenne globale s’élève à 33%, aux Etats Unis, c’est deux fois plus, et même trois fois supérieur à celui des répondants Français et Allemands. Un chiffre à prendre avec des pincettes. Il y a ceux qui ont osé en parler… et ceux qui ne le savent pas encore. Il faut savoir que les abonnés au Service Veille ZATAZ étaient … 86% à ne pas savoir que des données les concernant se trouvaient dans le black market. Et vous ?

L’email reste le principal vecteur de cyber-risques puisque 70% des Français ont déjà reçu des sollicitations frauduleuses, c’est à peine plus aux Etats Unis, alors qu’en Allemagne, ce sont seulement 49% des répondants. Un peu plus de 30% des Français ont déjà subi une attaque via les réseaux sociaux que ce soit pour piratage ou duplication de compte. Je vous montrai, l’année dernière, une boutique, parmi les nombreuses que le Service Veille ZATAZ surveille, commercialisant des Français… comme des croissants !

Aux Etats-Unis, c’est plus de 50% alors que les Allemands eux ne sont que 25% des répondants. 10% seulement des Français font confiance au cloud pour sauvegarder leurs données. En revanche, ils sont 50% à privilégier les disques durs externes. A noter que 12% des répondants ne sauvegardent pas du tout leurs données. 23% des répondants ne savent pas ce qu’est le phishing. Ils sont également 45% à ne pas savoir ce qu’est un ransomware. En revanche, 50% des Français déclarent savoir ce qu’est un malware.

Le Wi-Fi, toujours aussi open !

59 % des répondants ne protègent pas leurs réseaux Wi-Fi domestiques par un mot de passe. L’empreinte digitale et le code pin à 4 chiffres restent les moyens privilégiés pour sécuriser son portable avec respectivement 28% et 43%. 43% des Français ne voient pas l’utilité d’un gestionnaire de mot de passe.  En moyenne, ce sont 36% des répondants qui n’en voient pas l’utilité. Aux Etats-Unis, ils ne sont que 23% à ne pas être familiers avec ce genre d’outil. En revanche, 39% pensent que cela facilite la gestion de tous les mots de passe.

Contrairement aux idées reçues, 47% des Français utilisent entre 5 et 10 mots de passe différents. La moyenne est équivalente dans tous les pays, que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis. 58% les Français ont confiance en l’utilisation de logiciel antivirus. Ils annoncent être capable d’empêcher les cyberattaques d’affecter leur ordinateur. Les Italiens répondent à 84%.

Pour les boutiques en ligne, ZATAZ vous propose des trucs et astuces pour repérer les escroqueries numériques.

Pour télécharger le rapport User Risk 2018, rendez-vous ici.