0899379170 code service 92829 *

Alors que la E cigarette electronique réduit les risques liés au tabagisme, il se pourrait qu’elle devienne une porte d’entrée pour les logiciels malveillants et hackers

En 2014, une grande entreprise avait été surprise par une cigarette électronique dotée d’un logiciel malveillant, on entend aujourd’hui de plus en plus parler de la facilité d’accéder à un ordinateur grâce à cet outil de sevrage tabagique.

Que cela soit en interférant avec le trafic réseau ou en trompant la machine pour se faire passer pour un périphérique de type clavier ou souris, la e cigarette pourrait être une fois branchée en USB une porte d’entrée pour les hackers. Ils pourraient alors démarrer la webcam, exécuter un programme sans que vous vous en rendiez compte.

En effet de nombreuses e cigarettes électroniques ont besoin d’être connectées à un ordinateur à l’aide d’un câble USB afin d’être rechargée. C’est ainsi que les batteries de cigarette électronique pourraient devenir un futur vecteur de la propagation de virus informatiques.

De plus, avec l’arrivée des cigarettes électroniques dernière génération, le risque est d’autant plus élevé. Les dernières e cigarettes proposent une mise à jour de leur Firmware afin de toujours rester à la pointe de la technologie.

Lors de la convention B-Sides de Londres en juin 2017 c’est un chercheur en sécurité, Ross Bevington, qui démontrait la facilité d’introduire un malware dans un ordinateur grâce à la cigarette électronique.

Comment éviter les malwares liés à la e cigarette ?

Le logiciel malveillant altérant la cigarette électronique peut être installé lors de sa production. Le code permettant le fonctionnement du périphérique est alors modifié afin de créer une faille lors de son branchement à tout appareil connecté.

Depuis quelques années il s’agit d’une pratique de plus en plus courante comme par exemple avec les cadres photos numériques ou les lecteurs MP3. Le dernier Malware en date a avoir fait parler de lui est le « BadUSB » passant donc comme son nom l’indique par le port USB de certains appareils électroniques.

Afin d’éviter ce genre de désagréments et de vous faire pirater vos données, il est important de bien choisir votre boutique de cigarette électronique. Tous les sites proposant des cigarettes électroniques peu chers, et souvent de marques inconnues pour parfois moins de 10€, sont à éviter soigneusement. Il est donc important de se diriger vers les marques reconnues, telles que Joyetech, Aspire, Eleaf ou encore Vaporesso.

Nous conseillons également aux vapoteurs d’aller sur le site officiel de la marque concernée lorsque une mise à jour du firmware d’un mod électronique est disponible, afin d’éviter tous risques.

Hacker son mod électronique peut avoir du bon

Sur une note plus légère, comme on pouvait le faire sur nos calculatrices au lycée, il est possible de trouver le SDK (Software development kit) d’un mod électronique afin d’y installer ses propres programmes.

C’est ce qu’a fait « Balázs Bank » en 2016 avec son mod électronique eVic VTC Mini en y programmant le jeu Flappy Bird ou encore le célèbre Snake.

A l’aide du logiciel NfirmwareEditor il est également possible de personnaliser l’affichage de l’écran de son mod électronique. Que cela soit pour modifier la police d’affichage ou encore gérer l’intégration d’un logo personnalisé.