Confinement : comment résilier un contrat

En cette longue période de confinement, qui risque de durée encore plusieurs semaines, des questions financières peuvent rapidement se faire jour. Comment économiser ? Parmi les solutions, résilier certains contrats inutiles, via le web, en toute sécurité.

Le confinement a et va changer notre vie, notre consommation, notre vision de l’informatique. Déplacements restreints, télétravail et motivations à changer son mode de consommation. Deux lecteurs nous ont posé une question dans nos espaces de discussion, comment résilier un contrat en cette période de confinement solidaire. Autant dire que la question nous paraissait saugrenue, mais pas tant que ça tant les abonnements dans le monde numérique sont nombreux : TV à péage, streaming, téléphonie … Bilan, à quel site se vouer pour mettre en place un courrier de résiliation efficace ? Comment s’assurer que les informations collectées et traitées ne finissent pas dans les limbes des Internet, perdues à tout jamais ? Nous avons donc jeté notre dévolu sur le premier site proposé par les moteurs de recherche. Nous ferons le tour des autres possibilités dans des mises à jour régulières de cette page.

Rappel de la loi

En France, deux lois distinctes encadrent la résiliation d’un contrat : La loi Chatel (la loi n° 2005-67 du 28 janvier 2005 pour le développement de la concurrence au service des consommateurs) et La loi Hamon (n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation). Cette dernière concerne les assurances (habitation, santé, auto, moto, …). La loi Chatel a pour but d’éviter la reconduction automatique des contrats. Vous pouvez ainsi changer d’opérateur téléphonique, par exemple, le plus facilement du monde, sans vous retrouver coincé par ce contrat qui vous coûte un bras !

Écrire, oui, mais à qui ?

Dans les contrats que vous avez souscrits est indiqué, quelque part dans l’une des pages du document, l’adresse et la méthodologie à mettre en place. Autant dire que cela est long, fastidieux. Un chemin semé d’embuches ! Autant faire appel à des spécialistes du sujet comme notre test du jour, Resilions.com. La mission de ce portail, vous permettre de créer une lettre type de résiliation. Le site, sobre mais efficace, propose plusieurs possibilités. Par secteur, entreprises, … Par exemple vous souhaitez quitter l’opérateur Orange ? Pas de problème, le site vous affiche la lettre, comment la rédiger (des modèles sont générés à la demande, ainsi que des version Word et PDF) et à qui l’envoyer. « Vous pouvez lister les organismes à qui vous devez écrire pour résilier votre contrat ou abonnement, indique Résilions, Il faut ensuite envoyer votre courrier en recommandé avec accusé de réception afin de bien formaliser votre demande de résiliation.« 

Le site est sécurisé, vous pouvez communiquer vos informations, le HTTPS vous assurant aucune possibilité d’interception, entre vous et le portail. Vous sélectionnez le secteur qui vous réclame une résiliation, dans notre exemple, nous avons choisi un opérateur Internet. 13 modèles sont proposés, par opérateur, situation (déménagement, …). Vous cliquez, vous remplissez, vous imprimez. Pour rappel, si vous êtes détenteur d’un forfait sans engagement, la résiliation est possible à tout moment, et sans frais. Si vous avez souscrit un forfait avec engagement, regardez bien son échéance. Seul un motif légitime de résiliation pourra stopper le contrat (changement de pays, …). Des pièces justificatives nécessaires vous seront réclamées. Je vais prendre mon exemple, lors de ma résiliation de mes contrats, je suis parti vivre en Amérique du Nord, il m’a été demandé une preuve locale, comme une facture. Des modèles gratuits PDF et Word à personnaliser et à imprimer sont mis à disposition.

Au sujet de l'auteur
Contributeur extérieur. Vous souhaitez contribuer au blog, contactez nous :)

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.