Découverte d’un espace de phishing aux 235 millions de victimes

Le service de veille ZATAZ a découvert un espace caché dans le dark web hébergeant plus de 47 000 tentatives de phishing différentes, touchant potentiellement 235 millions de victimes !

Recevez les infos de la semaine ZATAZ, chaque samedi, par courriel.

Tout a commencé avec la découverte d’une tentative de phishing aux couleurs de La Poste, à la fin du mois de juin 2024. De nombreux lecteurs de ZATAZ, dont Mat Cyber, m’ont alerté à ce sujet. En analysant cette cyberattaque classique, je suis tombé sur ce qui semble être un nid de pirates informatiques spécialisés dans le phishing. Le faux site de La Poste était hébergé depuis dix jours sur le blog d’une entreprise de nettoyage de toitures, située près d’Aix-en-Provence. Un détail m’a immédiatement sauté aux yeux : il n’existe pas d’avenue de Marseille à Aix-en-Provence.

On trouve une avenue de Marseille à Rougiers [83] et à Vitrolles [13]. J’ai donc décidé de vérifier l’existence de cette entreprise à Vitrolles, en raison du « 13 » dans son adresse. Après tout, il est indispensable de l’alerter par un Protocole d’Alerte ZATAZ pour éviter qu’elle ne soit complice involontaire d’une cyberattaque.

Cependant, à Vitrolles, il n’y a pas de nettoyeur de toits à l’adresse indiquée dans la FAQ du site, mais une association appelée « Logis de jeunes« . L’adresse est fausse. Le numéro de SIREN renvoie, quant à lui, à un spécialiste de l’Internet basé à Aix-en-Provence. Une page qui semble donc avoir été copiée à des fins de tromperie.

Les données piratées interceptées

Je poursuis mes recherches et décide d’utiliser plusieurs méthodes du Service de Veille ZATAZ pour remonter jusqu’aux pirates et aux données volées afin d’alerter au plus vite les entreprises et les victimes. Pour cela, j’ai utilisé une technique simple : j’ai rempli le formulaire de la fausse page La Poste avec des informations que seuls nos outils et les experts du Service de Veille ZATAZ peuvent retrouver.

Quelques secondes plus tard, nous accédions à la base de données constituée par ce phishing. J’y ai trouvé des centaines de victimes. Parmi les informations collectées par le pirate : adresses IP, identités, adresses électroniques, numéros de téléphone, SMS (2FA) et mots de passe. Des informations fournies par les internautes piégés par la fausse page La Poste. Pour vous donner une idée de l’ampleur de cette cyberattaque : 4 216 courriels en .fr, 730 en .com, 63 en .net.

Certains internautes ne se sont pas laissés piéger et ont même conseillé à l’escroc de « trouver du travail« . Petit détail néanmoins : lui avoir envoyé ce type de message affiche l’adresse IP de l’émetteur.

À noter que ZATAZ a alerté toutes les personnes retrouvées dans cette base de données malveillante et incité les victimes à changer rapidement leurs mots de passe et à améliorer leur hygiène numérique.

Le SVZ a référencé plus de 5 000 victimes pour ce phishing !

Recevez les infos ZATAZ dans votre téléphone pour ne rien rater des cyber’actus.

Caverne d’Ali Baba et les 40 phisheurs

Poursuivant mes recherches, j’ai tenté de découvrir si derrière ce pirate se cachait une opération plus vaste qu’un « simple » faux blog. Un autre outil du Service de Veille ZATAZ a permis de répondre à cette question.

L’opérateur de ce phishing semble utiliser un kit d’hameçonnage tiré d’un business très lucratif. Est-il l’instigateur de l’espace que j’ai découvert dans le dark web ? N’est-il qu’un simple copieur ou loueur ? Je n’ai pas la réponse. Cependant, cela m’a permis de découvrir un espace de stockage de phishing contenant des milliers de kits, datant de 2021 à juin 2024.

Plus de 600 faux sites, rien qu’en .com

Des banques, des opérateurs, des concours, visant la France, la Belgique, le Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil, la Colombie, etc. Plus étonnant encore, les sites utilisés pour cacher les fausses pages. De véritables sites web piratés, comme celui de Manu sur NRJ en 2021 [manudoublesalaire.com], ou de fausses pages, à l’image de notre « faux » nettoyeur de toitures.

En tout, plus de 47 000 pages de phishing différentes. Ils ne semblent pas sortir de Kits comme V3B ou 92829. V3b par exemple s’attaque en France à la BNP PariBas, Sociétés Générale ou encore au Crédit Agricole. En Belgique AXA, KBC ou encore ING pour ne citer que ces trois banques.

Des phishing classés par dates.

Extrapolons un peu. Avec 47 000 fausses pages pouvant générer 5 000 victimes chacune, cela représente 235 millions de victimes en trois ans ! Même en supposant que seulement 10 % des répondants ont été effectivement infiltrés, cela fait tout de même 23,5 millions de personnes piratées !

 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme réserviste - Lieutenant-Colonel (RC) ComCyberGend. Fondateur du Service Veille ZATAZ : https://www.veillezataz.com En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.