DoubleVPN fermé par les autorités américaines

Le FBI fait saisir les données internes du vendeur de VPN, Double VPN. Cette société promettait un total anonymat. C’est raté !

Les sociétés proposant des VPN pullulent sur la toile. Certaines de ces entreprises sont plus que limite de part leur éthique et leurs partenariats avec des sites pirates, des casinos. Toutes on le même discours : sécuriser vos surfs et vous proposer l’anonymat sur le web en passant par leur tunnel chiffré.

Pour rappel, un VPN permet de ne pas afficher vos informations sur le site, le forum et autres espaces numériques. Ce n’est pas votre IP et vos « traces » numériques qui apparaitront mais celle du VPN.

Certains VPN vous jurent qu’aucun log (traces dans leur serveur), qu’aucune trace vous concernant sont accessibles.

La société Double VPN par exemple, expliquait même que « Nous rendons anonyme votre expérience en ligne en usurpant l’adresse IP source. Cela signifie que les informations relatives à votre localisation réelle et l’historique de vos visites sur toutes les ressources web sont gardés secrets […] Nous pouvons affirmer de manière responsable que notre service n’enregistre pas l’activité des clients et nous sommes prêts à donner accès à n’importe lequel de nos serveurs.« 

Et devinez quoi ! Le FBI a dit « chiche« 

Depuis, DoubleVPN a été fermé aprés la saisi totale des informations personnelles, des journaux et des statistiques sur tous les clients du service. Le FBI explique, sur le site de Double VPN : « Les forces de l’ordre ont eu accès aux serveurs de DoubleVPN et ont saisi les informations personnelles, les journaux et les statistiques conservés par DoubleVPN sur tous ses clients. Les propriétaires de DoubleVPN n’ont pas fourni les services qu’ils avaient promis.« 

L’opération a été menée par l’Office fédéral allemand de la police criminelle, la police néerlandaise, le FBI, les services secrets des États-Unis, la NCA, l’Agence suisse de la police cantonale, Europol, les polices nationales bulgare et suédoise, et la Gendarmerie royale du Canada. DoubleVPN est accusé d’avoir faciliter des actions pirates.

Pendant ce temps, le fournisseur de VPN LimeVPN a été piraté et la base de données des utilisateurs aspirées par des pirates. Selon mes constatations, 69 000 utilisateurs, avec des noms d’utilisateur complets, des mots de passe (en clair), des adresses IP et d’autres informations, vendues pour 400 dollars. Autant dire que ces données seront accessibles publiquement dans les heures à venir ! Même sanction pour un autre fournisseur de VPN, FuzeVPn comme le montre ma capture écran ci-dessous.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.