L’avionneur Canadien Bombardier piraté, données volées

Après Dassault Falcon, c’est au tour de l’avionneur Canadien Bombardier de se retrouver dans les mains de pirates informatiques.

Alors que le groupe Cl0p se faisait « presque » discret dans le dark web, voici que les pirates cachaient derrière le ransomware éponyme viennent de diffuser plusieurs nouvelles victimes : BOMBARDIER.COM ; CSAGROUP.ORG et PENTAIR.COM. Si le dernier est britannique, les deux premiers sont basés au Canada. Bombardier, société de Montréal, est connue pour ses avions depuis sa création en 1942. Pentair est spécialiste de la gestion des fluides. CSA, société de Toronto est active dans les standardisations.

Dans ces trois cas, les pirates ont diffusés quelques documents techniques collectés lors des infiltrations des serveurs de ces industriels.

Cl0p signe ici ses 33, 34 et 35ème victimes rendues publiques et menacées de diffusion de secrets industriels dérobés.

Pendant ce temps …

Le groupe Doppel a annoncé des menaces à l’encontre de la filiale américaine de Hyundai Kia. Selon mes informations, il semble que les ressources humaines ont été impactées par cette cyberattaque. Autant dire que les données des employés ont de forte chance d’être dans les mains des pirates. Plusieurs exemples diffusées par les pirates le prouvent. De son côté, la société MANUTAN a pris le taureau par les cornes et vient d’alerter ses clients de sa prise d’otage. On ne peut que féliciter cette société de par sa transparence.

 

 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr
  1. Pingback: Telex : Bombardier touché par un ransomware, Google finance la sécurité de Linux, TSMC se déleste en cédant ses capteurs optiques – Lemondetech

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.