Nous joindre par : 0890 170 001*

Le logiciel de caisse qui passe les commerçants dans l’ère du digital

L’une des problématiques de notre décennie est de faire passer tous les secteurs d’activités dans la transition digitale. Pour certaines entreprises, l’ère numérique est déjà bien ancrée et s’ouvre sur des horizons encore plus innovants. Pour les plus petites entreprises, la transition semble parfois plus difficile même si elle est à portée de main. Pour réussir ce pari, il suffit de bien s’informer sur les possibilités mises à sa disposition. (Publirportage)

Aujourd’hui, on compte plus de 500.000 commerces de proximité en France. Beaucoup sont encore loin d’avoir fait le virage pour se plonger dans la digitalisation. Pourtant une telle transformation serait absolument bénéfique aussi bien en terme de sécurité, de gestion que d’efficacité.

Une jeune startup parisienne a décidé de remédier à ce problème en proposant un service révolutionnaire pour aider les commerces de proximité dans la gestion de leur quotidien. Focus sur AddictGroup éditeur de logiciels de caisse enregistreuse tactile sécurisés et certifiés NF525.

Une norme qui crée l’opportunité de la transition digitale :

En 2016, la loi sur la sécurisation des systèmes de paiement a été votée. Cette loi indique qu’à partir du 1er janvier 2018, toutes les personnes assujetties à la TVA seront dans l’obligation d’être équipées d’un logiciel de caisse sécurisé et certifié. Ainsi toutes les transactions et opérations de caisse seront tracées et non falsifiables.

En cas d’absence de conformité d’une caisse enregistreuse certifiée NF525 lors d’un contrôle de l’administration fiscale, l’amende s’élève à 7 500€.

Suite à cette nouvelle, une grande partie des 600.000 commerçants français s’interroge sur les nouvelles solutions existantes afin de changer leurs matériels pour quelque chose de plus performant.

La solution d’AddictGroup pour les commerces

Depuis toujours, AddictGroup est dans une démarche d’accompagnement pour les commerces de proximité. Fondé par Hugues Courcier en 2015, l’entreprisse a pour objectif de proposer une vraie alternative à « la caisse enregistreuse classique » pour proposer un matériel qui répond aux nouvelles problématiques qu’un commerçant peut rencontrer.

Le logiciel de caisse AddicTill est alors développé pour offrir des performances uniques en termes d’encaissement, mais surtout de gestion de son commerce. Intuitif et facile à prendre en main, AddicTil propose bien sûr l’encaissement mais aussi tout un panel de fonctionnalités ERP et CRM.

Ainsi, le commerçant se retrouve avec un outil unique et en finit enfin avec la multitude de logiciels et progiciels complémentaires et souvent hors de prix.

Au sein de la caisse enregistreuse tactile Android AddicTill, les modules sont connectés afin de fournir une expérience d’analyse rapide pour aider à la prise de décision.

On retrouve une gestion des stocks synchronisée avec les sorties et entrées. Une comptabilité entièrement automatisée dans le langage homologué. Un système d’analyse des chiffres autour du commerce et pour finir un CRM pour la gestion client.

Pour la startup basée à Paris, la sécurité des données est aussi un élément essentiel. Ainsi ils obtiennent de l’AFNOR la certification NF525. Chaque donnée est disponible pour les commerçants sur tous les appareils Android. En cas de perte ou d’incident, toutes les données sont également sauvegardées sur les serveurs d’AddictGroup. Ainsi il n’y a aucun risque de perte.

Complètement connecté, le logiciel de caisse enregistreuse AddicTill propulse les vieux tiroirs-caisses au placard pour offrir un outil 2.0 : connecté, intuitif, pratique et 100% digital.

Si vous êtes commerçant et que vous souhaitez faire un essai, le logiciel AddicTill est disponible gratuitement sur le Playstore.

Au sujet de l'auteur
PubliRedactionnel
  1. Ericdapt Reply

    Bonjour,
    Je me permet de vous corriger sur un point: ces nouvelles dispositions n’obligent pas un assujetti à s’équiper d’un logiciel ou système de caisse. Cependant, s’il décide d’avoir recours à un tel système, celui-ci doit-être conforme aux nouvelles réglementation.
    Merci et bravo pour vos articles.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Nous passons le mot à la société qui nous a proposé ce Publirédactionnel.

  2. C.L. Reply

    Bonjour,

    Vous devriez publier un rectificatif, car la nuance me semble suffisamment importante pour qu’on ait franchis la limite de la désinformation…

  3. Mik Reply

    Bonjour,

    Il faudrait savoir, soit c’est vous l’auteur soir c’est un publirédactionnel.
    La honte…

    • Damien Bancal Reply

      Bonsoir,
      Comme indiqué, il s’agit d’un communiqué de presse.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.