Nous joindre par : 0890 170 001*

Moroccan Ghosts bannis de Facebook

Le groupe de pirates informatiques Moroccan Ghosts banni de Facebook après une plainte de l’association juive Anti-Defamation League.

L’ADL, en charge de la lutte contre l’anti sémitisme a réussi à convaincre Facebook à fermer le groupe des hacktivistes pro palestiniens des Moroccan Ghosts. Ces derniers avaient piraté une quatre sites web d’institutions juives américaines. pirates avaient modifié les pages d’institutions juives dans le Colorado, le New Jersey, le Massachusetts et la Géorgie avec une image d’un individu enveloppé dans ce qui semble être un drapeau palestinien et un message indiquant   » Quand l’injustice devient loi … Résistance devient un devoir. » Facebook n’est pas à sa première fermeture. Plus de 250 pages dédiées à la Syrian Electronic Army (SEA) ont été fermées par le site communautaire.

Pendant ce temps...

A chaque fois que Facebook ferme une page de la SEA, l’armée électronique syrienne en ouvre une nouvelle pour revendiquer ses actes, comme dernièrement, le piratage de plusieurs comptes Twitter appartenant au Wall Street Journal : @WSJD, @WSJPEurope, @WSJAfrica ou encore @WSJVintage.A noter que dans ce « piratage », la SEA s’attaquait aussi aux conférenciers qui traitent de leurs piratages.

Après la modification du site Internet de la conférence RSA, c’est le conférencier Ira Winkler à se retrouver avec un corps de cafard dans les tweets pirates de la SEA. Les hacktivistes pro gouvernement syrien répondaient à Winkler. Ce dernier avait présenté lors de la conférence RSA le SEA comme de vulgaire pirate des mers et n’avait pas hésité à se moquer d’eux en indiquant que la SEA était « des cafards de l’Internet ».

A première vue, comme les cafards, l’Armée Electronique Syrienne est particulièrement difficile à éradiquer.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.