0899379170 code service 92829 *

Découverte du navigateur UR, un butineur qui souhaite sécuriser vos surfs

La société Française AdaptiveBee vient de dépasser le million de téléchargement pour son navigateur UR. Un butineur qui promet une sécurité accrue lors de vos surfs. Test !

Mais « qu’est-ce-que-c’est-que-cette-usine-à-gaz » ? Voilà la première phrase qui m’est apparue à l’esprit au lancement du navigateur UR. Des fenêtres de partout, des onglets, des icônes … Il faut avouer qu’au premier regard, le navigateur de la société AdaptiveBee a de quoi intriguer. C’est un grattant un peu la bête que l’on découvre que l’outil risque de devenir rapidement un incontournable lors de vos surfs.

La page principale est une fusion de Windows 10 actualités et Opera. Sur la droite, huit autres onglets proposent la langue de votre choix, votre météo (bilan, le navigateur vous trace en récupérant votre IP, donc votre situation géographique), la personnalisation graphique, l’option « actualités » et les réseaux sociaux d’UR. Bref, tout un petit capharnaüm qui a la chance de rapidement devenir indispensable une fois maîtrisé.

Des fenêtres partout !

Au premier lancement de UR Browser, le navigateur affiche une série d’icônes allant de web à actualité, en passant par social, images ou encore carnet. Soyons honnêtes, ce sont les options de Google (UR tourne sous Chromium, le code open source de Google), mais directement dans des onglets plus rapides d’accès. Côté fenêtre principale, un petit parfum du browser OPERA. Sur la droite, huit plus petites icônes offrant la météo (le navigateur récupère votre IP pour vous géolocaliser), la personnalisation et les réseaux sociaux sur lequel UR communique. Le tout fonctionne très rapidement, fluide, mais surcharge l’écran. Les recherches sont possibles directement avec le moteur de recherche Qwant. L’année dernière, UR utilisait Bing de Microsoft. Mais l’originalité de UR se trouve ailleurs, dans la promesse de sécurité.

De multiples options sécurités

Le navigateur UR transporte en son sein plusieurs options intéressantes. D’abord l’UR Shield, l’outil dédié à la réputation des sites Internet. UR utilise le service WOT. Vous savez ainsi en temps réel la crédibilité et le niveau de confiance d’un espace web visité. Vous pouvez d’ailleurs donner votre avis sur le sujet. Le navigateur propose aussi un anti publicité via ADS. Dernière option « sécurité, UR Ninja. Ici aussi, une société tierce, SaferVPN. Un fournisseur de VPN basé aux USA, à New York. Il faut ouvrir un compte pour profiter de 500Mo d’Anonymat. Pour rappel, OPERA propose de l’illimité et du gratuit via SurfEasy, une entreprise rachetée par Opera en 2016.

Côté traçage, UR se place à la même position que Chrome et EDGE avec une note de 2/4 selon l’outil PANOPTICLICK de l’EFF. Firefox est battu. Opéra qui affiche une note de trois blocages sur quatre [3/4]. Côté sites malveillants, UR se base sur le Safeweb de Google. Bilan, un site répertorié comme dangereux affichera une belle fenêtre rouge.

Bref, le navigateur UR promet de belles choses. Sa force, jouer sur le petit côté « Français »… tout en exploitant des services Américains. Les auteurs promettent des évolutions dans les semaines à venir. A suivre donc avec un très grand intérêt. UR est un navigateur gratuit. Il est disponible pour Windows et Mac OS X.

Je vous conseille fortement de doubler vos surfs avec un VPN personnel, histoire de rajouter une seconde couche de sécurité qui renforcera votre anonymisation web.

Autres navigateurs « sécurisés » testés pour vous : Epic Privacy Browser et le navigateur Iridium.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ - Journaliste - Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC". Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l'Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, ...). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmart) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l'Université de Valenciennes ; pour l'Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.
  1. scoot Reply

    Hello
    Juste une correction « soyons honnêtes, CE SONT les options de Chrome »
    Sinon merci pour vos articles (c’est l’occasion ou jamais 🙂 )
    Bonne journée
    ps: vous pouvez supprimer ce commentaire une fois lu, c’est mono usage 🙂

  2. Georges Reply

    Bonjour, j’ai testé la dernière version de Chrome sur vos recommandations et j’ai tous les indicateurs en rouge sur Panopticlik.. Normal?

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Panopticlick d’eff n’aime pas son petit côté « fournisseur » de possibilité pour les trackers publicitaires et autres.

      • Georges Reply

        Désolé je ne comprends pas votre réponse 🙂 J’essayais de dire que dans votre article Chrome obtient de « bons » résultats alors qu’en faisant le test moi même ce n’est pas le cas. Auriez-vous laissé des extensions qui justifient ces bons résultats (un adblocker peut être? ce qui n’est pas le cas quand on installe chrome directement)

        • Damien Bancal Reply

          Bonjour,
          Intéressant, effectivement. La note évolue selon les applications et le passif « surf » du navigateur.

  3. Lebaygue Reply

    J ai Firefox et j ai 2 sur 4 au test également au test Panopticlick…

Laisser un commentaire

*