Nous joindre par : 0899274448*

Pourquoi la protection des données est-elle si importante ?

Pourquoi la protection des données est-elle si importante ? En avril 2018, la compagnie aérienne américaine Delta Airline est contrainte d’admettre qu’une brèche de sécurité a exposé les coordonnées bancaires de plusieurs centaines de milliers de ses clients. Un scénario qui donne des cauchemars aux plus grandes multinationales du monde. En novembre 2017, le site d’enchères en ligne eBay révélait qu’une grande partie des données sensibles concernant notamment l’historique d’achat de ses clients s’était trouvée révélée au public. En août 2017, c’était le géant de la téléphonie Orange qui annonçait qu’un piratage informatique avait ouvert l’accès à des millions de box de ses clients.

Selon une étude Ponemon, une brèche de sécurité coûte en moyenne 3,5 millions d’euros à la société qui la subit, contre 3 millions il y a un an. Des chiffres alarmants, et qui encouragent les entreprises à protéger davantage leurs réseaux et les données de leurs clients, d’autant plus que l’entrée en vigueur du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGDP) leur impose de communiquer toute brèche à la CNIL dans les 72 heures après avoir pris connaissance du problème (L’article 33 du RGPD ).

Quels sont les secteurs les plus à protéger?

Par leur nature et le volume de leurs transactions, certains secteurs sont plus souvent la cible des pirates et il est important que vous preniez les mesures nécessaires afin de vous protéger.

Les organismes financiers

Des institutions bancaires aux plateformes de trading, en passant par les compagnies d’assurance qui ont quasiment toutes recours à un système connecté en arrière-plan assurant la gestion de leurs portefeuilles et des finances de leurs clients, les marchés financiers ont longtemps été un grand favori des hackers. C’est pour cela que les plateformes de trading et les grand groupes bancaires tels que J.P. Morgan ont lourdement investi dans la protection de leurs systèmes afin de protéger leur principal atout : la confiance de leurs clients. Si les piratages et autre malware restent une menace, on estime aujourd’hui que leurs pires ennemis sont les appareils portables et les fuites internes.

Les agences gouvernementales

Par la nature des données transmises à travers les réseaux informatiques des services préfectoraux ou gouvernementaux, ces derniers attirent les pirates informatiques qui veulent mettre la main sur ces renseignements confidentiels. Cependant, si une brèche de données dans le secteur gouvernemental est toujours très médiatisée, les formations intensives suivies par les fonctionnaires du secteur parviennent toutefois à les limiter.

La santé

En 2017, le secteur le plus ciblé par les cyber-attaques n’était autre que celui de la santé. Souvent obsolète et limité par les moyens financiers, les réseaux informatiques des hôpitaux donnent accès à des données particulièrement sensibles : coordonnées des patients, dossiers médicaux, contrats pharmaceutiques, les pirates des données ont accès à une vraie mine d’or.

Cependant, de nombreuses solutions faciles existent pour vous protéger en ligne et limiter les potentielles cyberattaques il est important que vous les adoptiez.

Quelles mesures pour protéger vos données et celles de vos clients ?

En France, c’est la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) qui est responsable de veiller à la bonne utilisation des outils informatiques. La CNIL propose donc de nombreuses recommandations visant à éviter que ce type de catastrophe ne mette en péril votre entreprise ou votre vie personnelle: protéger ses mots de passes, contrôler ses réseaux sociaux, effacer ses historiques etc… Tant de solutions simples permettant l’utilisation d’Internet en toute sécurité et ainsi éviter de voir ses informations dissimulées.

Ainsi, si les brèches de sécurité peuvent être un désastre pour une entreprise ou un particulier, de nombreuses mesures sont mises en place pour limiter et lutter contre celles-ci et chaque individu à un rôle à jouer dans la lutte contre les cyberattaques, d’autant plus que des solutions simples peuvent être adoptées pour se protéger.

Au sujet de l'auteur
  1. -Fred- Reply

    Bonjour,

    Il est mentionné que l’auteur est “PubliRedactionnel”. Serait-il possible de compléter cette information par le nom de l’auteur ou du site/entreprise à l’origine du billet ? Cela est utile lors de la lecture pour la prise en compte des biais éventuels et ou des intérêts sous-jacents.

    Merci

  2. Denis JACOPINI Reply

    Bonjour, Je me permets une petite correction :
    Vous avez écris : “l’entrée en vigueur du nouveau Règlement Général sur la Protection des Données (RGDP) leur impose de communiquer toute brèche à la CNIL dans les 48 heures.”.

    En réalité L’article 33 du RGPD indique : “dans les meilleurs délais et, si possible, 72 heures au plus tard après en avoir pris connaissance”.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.