La page des « HaideD », contraction imaginaire de Hacked et Aider, propose en temps réel nos avancements dans le protocole d’alerte de ZATAZ.COM.

Cet espace permet ainsi à nos sources, aux « victimes » de failles/fuites/piratages de découvrir, visuellement, l’action que zataz.com menée bénévolement. Les dons sont notifiés dans la page dédiée.

Certaines « sources » étant anonymes, c’est un moyen de leur montrer que nous n’exploitons pas, ne vendons pas, … les informations qu’ils ont souhaité faire passer par nos soins afin d’aider à faire corriger le problème rencontré.

Légende

Voici la légende comprenant les icones que vous pouvez rencontrer dans les HaideD du protocole d’alerte de zataz.com. Ils permettent de lire rapidement une alerte afin de permettre aux sources/victimes de comprendre rapidement le problème que le protocole de zataz tente de faire corriger.

Contacté par courriel simple.

Contacté par courriel professionnel.

ANSSI/CERT/CNIL alerté(s).

Contacté par téléphone.

Contacté via Twitter.

Niveau du problème : « Extreme ».

Niveau du problème : « Grave ».

Niveau du problème : « Important ».

Niveau du problème : « Moyen ».

Niveau du problème : « Faible ».

Problème « Corrigé ».

Mode d'emploi

Une ligne HaideD est composée d’une date d’alerte, de son code de prise de contact, du secteur touché et de son niveau de dangerosité. Une ligne HaideD se lit ainsi. Voici des exemples, ci-dessous.

01/01/0001  – HD1xxx5-zataz

– Banque –

 

; Ce HaideD se lit ainsi : le 1 janvier 0001, l’alerte HD1xxx5-zataz a été envoyée via un courriel simple à une banque. Il s’agit d’une alerte extrême. L’ANSSI et le CERT et/ou la CNIL ont été alertés.

01/01/0001  – HD2xxx6-zataz

–  Site gouvernemental –

; Ce HaideD se lit ainsi : le 1 janvier 0001, l’alerte HD2xxx6-zataz a été communiqué via un courriel simple à une site étatique ; un appel téléphonique a été effectué, pour une alerte considérée comme faible.

Si le HaideD a été pris en compte et a été corrigé, la trousse de secours apparaitra à côté de la ligne HaideD. Exemple :

01/01/0001  – HD5xxx9-zataz

– Agence de voyage –

–  

; Ce HaideD se lit ainsi : le 1 janvier 0001, un courriel simple a été envoyé à une agence de voyage pour l’alerte HD5xxx9-zataz ; un appel téléphonique a été effectué, pour une alerte faible. La correction a été effectuée.

Accédez aux alertes en cliquant sur l’onglet ‘Protocole d’Alerte » dans le menu du haut de page.

Canada : piratage d’une boutique de vente de cannabis

Pièces d'identité, photographies ... un pirate informatique diffuse des centaines de documents de clients et clientes d'une boutique canadienne de vente de cannabis.

Ransomware : après les blogs, les graphistes, les sites de ventes aux enchères, voici le site SAV

Le business du ransomware possède de multiples ramifications économiques toutes aussi étonnantes qu'inquiétantes. Après le traducteur, le graphiste, le webmaster, voici le fournisseur de Service Après-vente pour groupes de maîtres chanteurs.

Plusieurs filiales de l’assureur AXA dans les mains de pirates informatiques

Plusieurs filiales asiatiques de l'assureur AXA prises en otages par le groupe de pirates informatiques Avaddon. Trois téraoctets de données ont été volés par les hackers qui menacent de tout diffuser.

Darkside a-t-il été démantelé ?

Les pirates informatiques cachés derrière le groupe de rançonneurs Darkside ne répondent plus. Ont-ils décidé de changer de nom et de méthode ou les autorités viennent-ils de mettre fin à leur business pirate ?