Nous joindre par : 0890 170 001*
piège informatique

Piège informatique à partir d’une fausse convocation de la Police

Piège informatique – C’est derrière un document présumé aux couleurs de la Police Judiciaire que des centaines de Français sont piégés, depuis quelques jours, par un courriel malveillant aux couleurs du Service Pénitentiaire d’insertion et de probation de Paris.

Étés-vous un dangereux criminel ? Normalement, non ! Avez-vous oublié de payer une année de contraventions ? Si tout va bien, non ! Avez-vous oublié votre séjour en prison ? Bref, le courriel communiqué ce week-end au nom d’un « Agent de police Judiciaire, en service en Brigade de Sureté Urbaine » vous n’avez rien à craindre de cette missive.

Depuis quelques jours, un étonnant mail aux couleurs de l’administration judiciaire Française s’invite dans les boites mails de nombreux, très nombreux lecteurs de ZATAZ.COM. La missive indique, en objet, être une « Convocation par Officier de Police Judiciaire (C.O.P.J)« . Un titre suffisamment inquiétant, mais le pirate a rajouté en bonus « Obligation » histoire de renforce son social engineering.

Piège informatique

Le courriel informe le lecteur qu' »à la demande de [identité d’une personne], Agent de police Judiciaire, en service en Brigade de Sureté Urbaine. » vous êtes convoqués à la suite de votre condamnation et que « votre situation doit être examinée« . La missive se termine par une date et une adresse postale. Une adresse officielle du Service Pénitentiaire d’insertion et de probation de Paris (SPIP).

Le bot pirate [robot informatique], derrière cette diffusion malveillante, propose des rendez-vous, les lundis (11, 18 avril…). Comme vous l’aurez compris, une pièce jointe est proposée dans cette arnaque. Un PDF qui cache surtout une malveillance informatique. Attention, ne mettez pas en automatique, dans les options de votre logiciel de correspondance, la confirmation de lecture. L’attaque pirate demande, justement, que soit confirmé la lecture du courrier. Évitez de confirmer à l’escroc votre existence.

Bien entendu, ne cliquez surtout pas sur ce genre de fichier (ici, il ne s’agit pas d’un ransomware), surtout si vous n’êtes pas attirés par le chiffrement de vos données et l’obligation de payer une « rançon » pour récupérer vos documents privés, ou vous retrouver avec un logiciel espion dans votre machine. Ne rappelez pas, non plus, les numéros de téléphones qui peuvent être fournis.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr
  1. Sandstorm Reply

    Ah ah ! je l’ai reçu celui-ci !! 🙂

  2. x Reply

    j ai cliqué comment faire

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Jetez le courriel, changez vos mots de passe que vous auriez pu utiliser entre le moment de « clic » et la fermeture de votre pc. Par précaution.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.