Nous joindre par : 0890 170 001*

King Jouet corrige une fuite de plusieurs de milliers de factures

L’enseigne King Jouet vient de corriger une fuite de données qui aurait pu nuire aux clients et à sa réputation. Quinze ans de factures étaient disponibles d’un simple clic de souris.

Le site King Jouet est une boutique fort sympathique permettant d’acquérir le cadeau qui fera plaisir aux enfants (quoi, il y a des jouets pour grands forts sympathique aussi, NDR). Pour profiter de cette enseigne 2.0, rien de plus simple, il suffit de s’inscrire. Le login et le mot de passe en main, vous voilà dans la possibilité d’acheter via Internet. Les achats donnent droit à une facture numérique. Elle est générée par le site lui-même (ou une filiale de l’enseigne, comme Jouet Discount, NDR). Un url de type client/facture/123456. Les chiffres correspondant à la dite facture. Les joies de l’informatique ont fait que le code en question ne protégeait pas les autres clients.

Il suffisait de modifier le numéro de facture dans l’adresse Internet pour accéder à l’identité, l’adresse postale, les jouets achetés des autres clients. Soit, au moment du Protocole d’Alerte de ZATAZ auprès de l’entreprise, 1 265 605 factures (Sur une durée de 15 ans, NDR). Comme expliqué à l’attaché de presse de l’enseigne, il y avait suffisamment d’informations pour qu’un pirate puisse monter une arnaque aux couleurs de la marque ; exploiter les adresses mails pour un hameçonnage ; connaitre les prochaines livraisons. La fuite a été corrigée en quelques heures. Il n’y avait aucunes données bancaires.

La rédaction de ZATAZ.COM ne sait pas si un pirate a pu passer par là avant notre alerte. Prudence, donc, aux courriels que vous pourriez recevoir. Préférez taper l’url de la boutique dans votre navigateur que de cliquer sur un lien proposé.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.