Le Reflectometre Fibre Optique Pour Réseaux FTTx

OTDR fibre optique : votre outil de dépannage ultime

L’avènement de la 5G, de l’IoT et même du Covid-19 ont contribué à une croissance exponentielle de nos besoins en données.

Cela signifie une augmentation de la pose de câbles et de liaisons en fibre optique, pour une transmission plus rapide des données.

Or, l’état de tout réseau dépend de la qualité de l’infrastructure réseau. Cette qualité est garantie par la certification de niveau 2 par des tiers ou des intégrateurs de systèmes, qui attestent que l’infrastructure de câblage en fibre a été installée correctement.

La certification de niveau 2 nécessite également l’utilisation d’un reflectometre fibre optique.

Qu’est qu’un réflectomètre fibre optique (ou OTDR) et à quoi sert-il ?

L’OTDR (Optical Time Domain Reflectometer) est un outil qui combine les prouesses de l’électronique et de l’optique pour évaluer la qualité d’une fibre optique en temps réel.

L’apparition de ces appareils a été motivée par l’utilisation du format numérique au détriment de la transmission analogique des données.

Combien de types d’OTDR existe-t-il ?

Il existe plusieurs types de réflectomètres optiques temporels (OTDR) :

les OTDR de table, les OTDR montées en rack et les OTDR portatifs.

Les OTDR de table sont relativement grands et conçus pour être utilisés sur un bureau ou une paillasse.

Les OTDR montés en rack peuvent être vissés dans un rack avec d’autres appareils électroniques.

L’OTDR portable est le plus pratique pour certifier les liens fibre et les réseaux FTTH.

Comment fonctionne l’OTDR ?

Son fonctionnement est similaire à celui d’un radar.

Comme un radar, un OTDR envoie des impulsions optiques dans une fibre optique et reçoit en retour de nombreuses informations utiles.

L’OTDR utilise les effets du phénomène connu sous le nom de diffusion de Rayleight et de réflexion de Fresnel pour mesurer les caractéristiques d’une fibre optique.

Un grand avantage de l’OTDR est que la mesure est effectuée à partir d’une seule extrémité de la fibre, c’est-à-dire qu’il n’est pas nécessaire de perturber toute une connexion ou un réseau.

Ils extraient également, à la même extrémité de la fibre, la lumière qui est diffusée ou réfléchie.

L’intensité des impulsions de retour est mesurée et intégrée en fonction du temps, et est tracée en fonction de la longueur de la fibre

Pourquoi et quand utiliser un OTDR ?

Dans la phase de maintenance, en analysant convenablement une voie, l’OTDR peut faire apparaître clairement si un certain type d’intervention sur le terrain est nécessaire ou non ; mais surtout, avec une bonne documentation de l’installation (plan d’installation, schémas de jonction et anciens tests), il permet d’identifier précisément où se situe le problème, garantissant ainsi sa résolution dans les plus brefs délais.

OTDR Principaux Avantages :

– Mesure d’un parcours de fibres et évaluation de la distance des ruptures ou de l’atténuation(affaiblissement de l’intensité lumineuse)…

– Mesure de la qualité des connexions (atténuation et perte de retour),y compris les pertes au niveau des épissures « événement » et des connecteurs accouplés.

– Identification des points de perte anormaux (contrainte, flexion, soudure fibre optique, etc.)

– Vérification en temps réel du traitement

– Mesures pour l’exploitation et la maintenance

– Possibilité de sauvegarder les mesures acquises afin de créer une archive GMAO

Réflectométrie OTDR fibre optique : Combien ça coûte ?

Le prix des meilleurs réflectomètres varie de 4000 à 30 000 euros. Ce sont les OTDR portables, car ils sont plus agiles et adaptés à la certification de niveau 2.

Bien qu’il existe sur le marché des OTDR à moins de 1000 euros, répondant à différents besoins de test et de mesure.

Une bonne compréhension des principales spécifications des OTDR ainsi que de leur application aidera les acheteurs à faire le bon choix pour leurs besoins spécifiques.

FAQ Réflectomètre fibre optique prix :

Voici les questions auxquelles il faut répondre avant de commander un OTDR.

Quel type de réseaux allez-vous tester ? LAN, FTTH/PON, longue distance ?

Quel type de fibre allez-vous tester ? Multimode ou monomode ?

Quelle est la distance maximale que vous pourriez avoir à tester ? 700 m, 25 km, 150 km ?

Quel type de mesures allez-vous effectuer ? Construction (test d’acceptation), dépannage, en service ?

CONCLUSION

L’OTDR est le meilleur outil pour évaluer (dans toutes les phases de la vie de la fibre optique : Construction – Exploitation – Maintenance) la qualité de la mise en œuvre du système, et le seul véritable moyen d’assurer une maintenance rapide en cas de défaillance.

Une fois que vous serez familiarisé avec le fonctionnement de l’OTDR et que vous saurez comment l’utiliser correctement, vous serez prêt à détecter et à éliminer vos événements liés aux fibres optiques.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.