Les hacktivistes du DDoS lancent un site dédié à Wikileaks et Julian Assange

Les hacktivistes du groupe DDoSecrets mettent en ligne assangeleaks.org un portail qui reprend toutes les informations liées à l’affaire judiciaire visant Wikileaks et son fondateur Julian Assange.

Depuis le 14 juillet, le groupe d’hacktivistes DDoSecrets a mis en ligne le site assangeleaks.org. Mission annoncée : permettre d’accéder à l’ensemble des documents concernant l’affaire judiciaire visant le fondateur de Wikileaks, Julian Assange. « Avec l’acte d’accusation du ministère de la Justice contre Assange, l’accès du public aux preuves devient critique. » explique le DDoSecrets. « Les documents de ce dossier éclairent ce cas et illustrent comment WikiLeaks fonctionne derrière des portes closes« .

DDoSecrets indique n’être ni pour, ni contre Julian Assange ou WikiLeaks. « Nous nous intéressons qu’aux preuves« . Les documents publiés couvrent les premières années de l’organisation d’Assange. Beaucoup de documents caviardés [anonymisés] afin de protéger certains protagonistes et sources.

Cette diffusion fait écho aux dernières accusations à l’encontre de Julian Assange d’avoir commandé des actions malveillantes auprès de pirates informatiques. Un des groupes était infiltré par le FBI.

DDoSecrets est un groupe d’hacktivistes qui regrouperaient des pirates informatiques, des activistes et des journalistes. Ils sont derrière plusieurs diffusions massives d’informations contre des banques offshore ou encore, en juin 2020, de la diffusion BlueLeaks visant 24 ans de collecte d’informations visant des dizaines de services de police de part le monde. 269 gigaoctets de données policières provenant de plus de 200 autorités judiciaires locales, étatiques et fédérales aux États-Unis.

Début juillet, les autorités allemandes ont saisi l’un des serveurs exploités par DDoSecrets.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.