Nous joindre par : 0890 170 001*
Kiwi Farms

Les harceleurs de Kiwi Farms piratés

Harceleurs, trolls, … les membres du forum Kiwi Farms dans les mains de pirates informatiques.

La plateforme, Kiwi Farms, est connue pour être un nid d’internautes spécialisés dans le « troll » et la haine numérique. Cet espace, qui s’est spécialisé dans le cyber harcèlement, avait fait parler de lui après le massacre de Christchurch en Nouvelle Zélande. Le 15 mars 2019, Brenton Tarrant, un Australien de 28 ans, avait assassiné 5 personnes et blessés 50 autres dans des attaques à l’arme de guerre.

Les faits filmés et diffusés sur Facebook Live. Une diffusion récupérée par plusieurs membres d’espaces web, dont 4Chan et Kiwi Farms. Des images terribles, et les commentaires qui allaient avec. Tarrant tirant, à bout portant, sur des dizaines de personnes.

Quelques minutes avant ces deux attentats, un document aux contenus racistes se retrouvaient en téléchargement sur 4Chan et Kiwi Farms.

Un des diffuseurs de la vidéo, un suprématiste blanc de 44 ans, sera arrêté 4 jours après les attentats. Philip Arps plaidera coupable de diffusion de contenus répréhensibles.

La police demande de l’aide, les pirates s’en chargent !

La police Néo-zélandaise va demander à Kiwi Farms de geler les informations sur le portail. L’enquête s’étalant sur la recherche de complices potentiels. L’administrateur de Kiwi Farm, hébergé aux USA, refusera toutes coopérations. « C’est une blague ? Indiquait l’administrateur du forum. Je ne donne aucunes informations sur mes utilisateurs. La personne responsable de l’affichage de la vidéo et du manifeste, c’est moi-même. »

4Chan, autre espace très controversé, avait accepté la demande des autorités.

Les autorités pensent toujours que des complices du tueur officiaient sur le web afin de renforcer la communication autour des meurtres.

Sept mois plus tard, les données internes de Kiwi Farms se retrouvent sur la toile. Une base de données que ZATAZ a pu récupérer.

Son contenu : pseudonymes, IP, adresses mails, activités web …

Un vol qui semble avoir eu lieu début septembre 2019.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr
  1. Og Reply

    désolé je ne comprends pas le point dans votre article

    « Kiwi farms » a été piraté en 2017 et l’attaque en Nouvelle-Zélande était en 2019

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Nous n’avons jamais parlé de 2017. Vous avez du lire un site reprenant notre information et ce dernier a rajouté des bêtises dans son contenu.

  2. 007seb Reply

    « La police Néo-zélandaise va demander à Kiwi Farms de geler les informations sur le portail […] L’administrateur de Kiwi Farm […] refusera toutes coopérations »

    puis 3 lignes après :

    « Kiwi Farm, […] avait accepté la demande des autorités. »

    Trop d’alcool aux Assises (si tu y étais…) ? ;P

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Oups, bien vu ! Article du 26 septembre corrigé.
      En ce qui concerne votre dernière question, je ne consomme ni l’un, ni l’autre 🙂

Laisser un commentaire

*