Nous joindre par : 0890 170 001*

L’inquiétante opération FAPPENING

Qui se cache derrière l’inquiétante opération FAPPENING, le piratage et la diffusion de milliers de photos de stars et starlettes nus.

Depuis la fin du mois d’août, pas une semaine, sans la diffusion par un groupe de pirates de photographies privées appartenant à des stars et starlettes. L’originalité des documents, ils sont directement tirés de la vie privée, très privées de plus de 120 acteurs, actrices, chanteurs, chanteuses de la scène « people » américaine. Mais pas qu’américaine, pour preuve, Mélanie Laurent  ou encore Élodie Varlet, actrice du Nord de la France, de la série « Plus belle la vie » diffusée sur France 3 se retrouvent dans les documents diffusés sur la toile dans une opération que les pirates ont baptisé Fappening. Sans vouloir être désobligeant, comment des « e(X)spions » ont-il pu s’attaquer à Jennifer Lawrence (X-Men, Hunder Game), à Megan Boone (The Blackliste) et à la Française de Plus Belle la vie. Des actrices qui ne jouent pas vraiment dans la même cour médiatique !

Plus étonnant encore, énormément de photos ont été sauvegardées sur des sites de téléchargement piégés par des adwares de type FLV Player Downloader, faux lecteur d’image. Des outils qui ont pour mission d’infiltrer les ordinateurs des internautes et de permettre la diffusion de publicités dans les navigateurs des voyeurs. Intéressant car ils font partis d’un réseau publicitaires proposant les mêmes sites pornographiques.

Plus étrange, la passivité de BlogSpot, le portail « blog » de Google. Dans son dernier communiqué de presse Google explique qu’il a « supprimé des dizaines de milliers de photos dans les heures qui ont suivi les demandes des avocats et (…) fermé des centaines de comptes. Internet est utilisé pour beaucoup de bonnes choses. Voler des photos privées des gens n’est pas l’un d’eux ». En attendant, le BlogSpot mis en place par l’un des « pirates » est toujours actif, affiche de fières statistiques … et Google engrange la publicité.

Google n'aime pas les vêtements transparents. Ca tombe bien, les pirates diffusent des starlettes nues.

Google n’aime pas les vêtements transparents. Ca tombe bien, les pirates diffusent des starlettes nues.

Pour rappel, Google ferme les comptes Adsense de webmasters qui laisseraient trainer des photos sur leur site (Fille en maillot de bain, poitrine dénudée, …) qui ne conviennent pas à sa charte de déontologie. Bizarrement, des starlettes nues dans ses pages n’est plus un problème sans l’action d’avocats ! Bref, faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » 200.000 photos de jeunes femmes piratées

  2. Pingback: ZATAZ Magazine » Le FBI révéle le fond de l’affaire des starlettes nues diffusées sur Internet

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.