Nous joindre par : 0890 170 001*
Defnet

Defnet : lutte contre les menaces cybernétiques

Defnet – Exercice interarmées de cyberdéfense #DEFNET2016, du 14 au 25 mars 2016.

Érigée au rang des priorités du ministère dans le Livre blanc sur la sécurité et la défense nationale de 2013, la montée en puissance de la composante cyberdéfense se poursuit et se traduit par un effort cyber qui s’élève à un milliard d’euros pour l’actuelle Loi de programmation militaire.

Conformément aux orientations du plan ministériel de lutte contre les menaces cybernétiques et de développement des expertises militaires et technologiques nécessaires définies dans le Pacte Défense cyber signé par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense en février 2014, le premier exercice DEFNET s’est déroulé aux Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (Morbihan) du 30 septembre au 3 octobre 2014. Suivi d’une seconde édition en mars 2015, il devient aujourd’hui  l’exercice annuel majeur de cyberdéfense.

Fort des enseignements acquis lors des précédentes éditions 2014 et 2015, l’exercice DEFNET 2016 mettra en œuvre un scénario tout aussi global et dynamique avec un objectif supplémentaire : l’entraînement du nouveau Centre opérationnel de cyberdéfense (COCYBER). Il se déroulera ainsi du 14 au 25 mars et associera les spécialistes de cyberdéfense des trois armées. Fondé sur un scénario de menaces cyber réalistes, dans un contexte international fictif, il permettra de s’entraîner simultanément sur plusieurs sites militaires du territoire national (Toulon, Brest, Cesson-Sévigné, Mailly-le Camp, Avord, Paris-Balard) et sur 5 bâtiments de surface de la marine nationale. Près de 200 étudiants de 11 établissements de l’enseignement supérieur dont 5 parisiens et 7 de la région Bretagne participeront aussi à l’exercice dans le cadre de l’expérimentation de la réserve de cyberdéfense.

Présentation de l’exercice interarmées DEFNET 2016

DEFNET 2016 est la 3e édition de l’exercice majeur de cyberdéfense. Créé en 2014, cet exercice s’est inscrit comme l’exercice annuel interarmées accompagnant la montée en puissance de la chaîne opérationnelle cyber, conformément au Livre blanc de 2013 qui fait de la cyberdéfense une des priorités nationales.

Placé sous l’autorité de l’officier général cyber, cet exercice s’appuie sur un scénario plausible, qui entraîne la totalité de la chaîne cyber.  L’exercice interarmées DEFNET 2016 a lieu du 14 au 25 mars sur plusieurs sites militaires du territoire national (Toulon, Brest, Cesson-Sévigné, Mailly-le-Camp, Avord, Paris-Balard) et sur 5 bâtiments de surface de la Marine nationale. Près de 200 étudiants de 11 établissements de l’enseignement supérieur dont 5 parisiens et 7 de la région Bretagne participeront à l’exercice dans le cadre de l’expérimentation de la réserve de cyberdéfense.

Entraînements fondateurs pour la chaîne cyberdéfense, les éditions 2014 et 2015 avaient permis de valider des procédures opérationnelles dans l’emploi des groupes d’intervention rapide (GIR), d’entraîner nos forces spécialisées cyber depuis le niveau le plus bas jusqu’au niveau du Centre de planification et de conduite des opérations et d’apporter des évolutions dans le format de la formation et de l’instruction cyber. Les objectifs de l’édition 2016 sont multiples : Entraîner le centre opérationnel de cyberdéfense (COCYBER) à la planification et à la gestion de crise ; entraîner la chaîne de commandement militaire, en lien avec l’agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (ANSSI), en cas d’incident cyber majeur, avec le déploiement de GIR et d’équipes pour rétablir les réseaux et systèmes attaqués ; entraîner les chaînes CYBER des armées ; contrôler le niveau de préparation opérationnelle des GIR en alerte : déploiement d’un GIR par composante et d’un GIR interarmées ; expérimenter l’emploi d’étudiants dans l’optique de la future réserve de cyberdéfense.

Dans la continuité des éditions précédentes, DEFNET 2016 met en œuvre un scénario tout aussi global et dynamique avec un objectif supplémentaire : l’entraînement du nouveau COCYBER. En effet, cette année le scénario comporte des menaces cyber multiples et multisites dans un contexte international fictif et selon des thèmes sollicitant particulièrement le COCYBER. Cet échelon supérieur de synthèse s’entraîne ainsi à caractériser la manœuvre adverse et à produire une réponse adaptée, au profit du centre de planification et de conduite des opérations (CPCO) de l’état-major des armées (EMA).

Scénario 2016

Dans un contexte international fictif, l’ONU autorise le déploiement d’une force en coalition pour stabiliser un pays subissant les attaques dans l’ombre de son voisin. Quelques mois plus tard, alors que les attaques informatiques se multiplient, une des deux Nations qui mène les opérations de stabilisation, doit faire face à des attaques cyber, de différentes natures, sur ses propres moyens militaires et doit mettre en œuvre des mesures de défense sur plusieurs sites. Bien que fictif, ce scénario illustre les menaces bien réelles qui pèsent sur les forces pendant leurs opérations.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.