Maze Team : le projet est clos

Maze Team Project annonce officiellement sa fermeture. Les entreprises piratées peuvent-elles être rassurées ?

Comme je l’expliquais la semaine dernière, le groupe Maze a décidé de fermer boutique. Les opérateurs de ransomware ont affiché des motivations ayant entraîné la fin de leurs actions. Ils ont voulu mettre les points sur les i concernant les rumeurs lancées par des sociétés de cyber sécurité concernant la fusion de Maze avec d’autres groupes de rançonnage. Des annonces que je vous expliquais comme étant fausses.

« Nous n’avons jamais eu de partenaires ou de successeurs officiels, écrit Maze. Nos spécialistes ne travaillent avec aucun autre logiciel. Personne ne pourra jamais héberger de nouveaux partenaires sur notre site. Le cartel Maze n’a jamais existé et n’existe pas aujourd’hui. On ne le trouve que dans la tête des journalistes qui ont écrit sur lui. » Sur ce dernier point, MAZE annonçait la création de son Cartel en juin 2020.

« Notre monde s’enfonce dans l’insouciance et l’indifférence, dans la paresse et la stupidité. Si vous prenez la responsabilité de l’argent et des données personnelles d’autres personnes, essayez de les sécuriser. En attendant, d’autres projets comme Maze vous rappelleront l’importance de la sécurité du stockage des données. […] Comment se fait-il que vous ne compreniez pas qu’à l’heure actuelle, une attaque de pirates informatiques suffit pour qu’une grande région ou un pays perde l’accès à l’internet, à l’eau, au gaz et à l’électricité. Par exemple, nous avons eu accès aux systèmes de survie de l’État de New York et aux principaux fournisseurs d’accès à Internet. Une bonne attaque a permis de couper l’accès à Internet à 35 États. Nous n’avons pas attaqué ces objets, mais leur sécurité est toujours dégoûtante. Pensez-y. Ce n’est pas une affaire privée, mais la sécurité de tout le pays et de ses citoyens. Un jour vos portes ouvertes seront passées non pas par Maze mais par quelques psychopathes radicaux dont les buts ne seront pas seulement de vous montrer la faiblesse de la sécurité mais de faire un dégât majeur. […] Notre monde se transforme en camp de détention numérique. Dans dix ou quinze ans, personne ne pourra plus sortir du système sans craindre de perdre son statut social. Sans ce statut social, vous ne pourrez pas faire d’achats ou obtenir les prestations sociales. Le premier signe a été le bitcoin. La monnaie numérique qui n’existe qu’à l’intérieur du monde numérique. Au bout d’un certain temps, elle permettra à ses propriétaires de diriger le monde et de faire s’effondrer l’économie d’autres pays, car les réserves d’or et de devises ne se convertissent pas en bitcoin. De plus en plus de personnes travailleront en ligne pour être payées avec des devises numériques. »

« Et tout le travail sera en ligne. Les monnaies cryptées vont de plus en plus haut et, après un certain temps, le prix atteindra un million de dollars pour une seule pièce. Quand toutes les pièces seront jetées par leurs propriétaires pour acheter de l’argent réel. Toutes les pièces de monnaie seront donc concentrées par quelques personnes qui pourront ainsi transformer le monde en une plate-forme numérique en le ruinant. Avec toute votre insouciance, votre inconscience et votre stupidité, vous poussez le monde dans cette direction. Vous vous transformez lentement en un troupeau contrôlable. Vous ne remarquerez même pas le moment où vous serez marqués par des puces ou votre ADN sera le seul à accéder au nouveau monde numérique. Car ce sera le seul endroit que vous pourrez quitter, pour être payé et consommer. Toutes vos technologies sont un symbole de votre impuissance. Une fois en fauteuil roulant, un homme ne pourra plus marcher. Et une fois que vous aurez confié votre esprit à une technologie, vous ne pourrez plus récupérer votre conscience. En déléguant la partie de votre activité consciente à des machines, vous ne pourrez pas regarder la réalité avec les yeux clairs. Vous appelez ceux qui tuent votre esprit comme vos amis et votre soutien. Et vous appelez aussi ceux qui vous montrent votre faiblesse comme les ennemis et les mafieux. Le monde moderne confond la cause et l’effet, le bien et le mal. Pensez-y. Essayez de le prévenir. Vous pensez que le monde moderne est un enfer. Mais il ne fait qu’arriver et vous faites beaucoup pour lui. » Maze annonce qu’il reviendra, un jour « Pour vous montrer à nouveau les erreurs et les fautes et pour vous faire sortir du labyrinthe.« 

Faut-il se réjouir de cette « fin » annoncée ? Non ! Maze aurait encore en stock des centaines d’entreprises dont les données ont été pillées. Non, car il existe encore des dizaines de groupes pirates, opérateurs de ransomware plus virulent que Maze. Non, car comme ils l’indiquent, ils reviendront. Et malheureusement, plus féroce encore ! Bref, autant vous pencher sérieusement sur votre cybersécurité pour ne pas finir en cybervictime.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr
  1. Pingback: ZATAZ » MAZE ne répond plus

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.