Nous joindre par : 0899274448*
Cheat codes

Cheat codes ! Il permettait de tricher dans Overwatch, le voilà devant la justice

Cheat codes – Un adolescent créateur d’un système de triche dans le jeu Overwatch de Blizzard risque deux ans de prison s’il est jugé coupable.

On ne rigole pas avec les cheat codes en Corée du sud. Un cheat code, connu aussi sous le nom de trainer, permet de s’octroyer des bénéfices dans un jeu vidéo comme la vie illimitée, regarder à travers les murs, posséder toutes les armes. Un business rentable pour ceux qui savent l’exploiter. Le trainer est diffusé sous forme de petit logiciel qui faut activer avant le lancement du jeu. Un cheat code est une série de touches, décidée par l’éditeur.

Un adolescent sud-coréen vient d’être arrêté pour avoir créé des logiciels trainers pour le jeu Overwatch de Blizzard. Il faut savoir qu’en Corée, la création et la distribution de logiciels de tricherie sont illégales et punissables de prison et d’amendes. L’adolescent arrêté, ainsi que son complice de 24 ans, font face à deux ans de prison ferme s’ils sont jugés coupables par la justice locale.

Le jeune internaute commercialisait sa trouvaille, entre 70 et 100 euros pièce. Il aurait fait, sur le dos de Blizzard, plus de 100 000 $ de profit via un millier de clients.

Business des cheat codes

En janvier 2017, Blizzard a coupé de ses serveurs plus de 22 000 comptes de “tricheurs”. A noter que les joueurs locaux qui passent par les PC Bangs [Cybercafés coréens] doivent fournir leur numéro de sécurité sociale afin de pouvoir jouer. Pour Blizzard, une façon de traquer les tricheurs. Et pour big brother ?

Pendant ce temps, Blizzard s’attaque aussi aux présumés tricheurs internationaux. Comme l’indique Torrent Freak, l’éditeur a gagné une bataille judiciaire contre le créateur allemand de logiciels Bossland. Blizzard va se lancer dans une nouvelle procédure, aux USA cette fois. Le papa de Overwatch réclame plus de 8 millions de dollars pour préjudice. Un litige que vont devoir trancher les juges Californiens, ce 10 avril 2017. Des actions qui arrivent au moment ou Blizzard prépare une grande annonce pour la mi avril.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

  1. Asura Reply

    N’importe quoi de la prison pour un cheat. Sale rapace

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.