WithSecure cofonde le projet européen de transformation numérique AI-NET

Notre partenaire WithSecure, anciennement connu sous le nom de F-Secure Business, a cofondé AI-NET – un projet de recherche européen impliquant 90 organisations œuvrant pour soutenir la transformation numérique de l’Europe.

La transformation numérique devrait, à bien des égards, façonner l’avenir de l’Europe et d’autres pays du monde entier. Selon une analyse macroéconomique parrainée par la Commission européenne*, les technologies perturbatrices à fort impact (comme l’intelligence artificielle) pourraient contribuer à une augmentation de 14 % du produit intérieur brut de l’Europe entre 2017 et 2030, mais uniquement si elles sont soutenues par des actions et des investissements spécifiques.

La sécurité est l’une de ces formes de soutien pour assurer l’adoption durable des technologies émergentes, selon la directrice de la technologie de WithSecure™, Christine Bejerasco.

« La sécurité n’est pas quelque chose que nous pouvons nous permettre de négliger ou de sous-investir si nous espérons récolter les avantages des technologies nouvelles et futures », a-t-elle déclaré. « Nous avons déjà été témoins à maintes reprises des problèmes de cybersécurité qui se manifestent lorsqu’une nouvelle technologie qui n’a pas été conçue en tenant compte de la sécurité est adoptée à grande échelle. Personne ne veut se retrouver propriétaire de technologies qui augmentent sa surface d’attaque et l’exposent davantage aux criminels et autres adversaires. Cette simple réalité relie le succès de la transformation numérique de l’Europe à la cybersécurité. »

AI-NET est un partenariat public-privé de 80 millions d’euros regroupant 90 entreprises, organismes de recherche et universités d’Allemagne, de Suède, de Finlande, de France, du Royaume-Uni, des Pays-Bas et de Pologne. Le projet s’inscrit dans le cadre de CELTIC-NEXT, la grappe EUREKA pour les communications de nouvelle génération en vue d’une société numérique sécurisée, fiable et durable, et est en partie financé par les ministères et organismes de recherche suivants : BMBF (Allemagne), VINNOVA (Suède), Business Finland (Finlande), BPI (France), le Centre national pour la recherche et le développement (Pologne) et Innovate UK (Royaume-Uni).

Parmi les participants figurent Nokia Bell Labs France, Institut Mines Telecom/Telecom Paris, INRIA (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique), CNRS Centre National de la Recherche Scientifique, VTT Technical Research Centre of Finland Ltd, Airbus Defence and Space Oy, Insta Advance Oy, Technische Universität München – LKN, Fraunhofer FOKUS, Technical University Berlin, DFKI (Deutsches Forschungszentrum für Künstliche Intelligenz), Ruhr Universität Bochum, et bien d’autres.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.