0899379170 code service 92829 *
ARTV Watch

La PJ de Bordeaux fait fermer le site ARTV WATCH

La Police Judiciaire de Bordeaux vient de faire fermer le site ARTV Watch. Le responsable a été arrêté et entendu par les autorités. Le site proposait de regarder des centaines de TV payantes.

Le site ARTV WATCH était une référence dans la possibilité de regarder la télévision, et plus précisément les chaînes à péage piratées. Un site qui regroupait des centaines de milliers de membres et possédait même ses propres applications pour smartphone.

Tout d’abord, La Police Judiciaire de Bordeaux a arrêté, ce mercredi matin, le jeune adolescent caché derrière ce site Internet. A 6h41, il affichait sur son compte Twitter “Y a les flics chez moi wtf“. Le jeune homme a d’abord cru à des livreurs !

Après avoir été entendu, puis relâché, le site a été fermé à 20h34.

En raison de cette exploitation malveillance, le jeune homme risque gros. Étant mineur, les parents sont impliqués. Responsabilité civile concernant les dommages causés. La responsabilité pénale du jeune homme est avancée tant que ce dernier est capable de discernement. Il revient d’ailleurs sur le risque judiciaire qui plane au dessus de sa tête aujourd’hui : “Avis à toute personne voulant faire un site dans le même genre. indique-t-il sur son site dorénavant fermé. Je vous le déconseille fortement. Du côté pénal, cela peut aller jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende. Si des plaintes de chaînes (ou productions) sont déposées à votre encontre, cela sera plus compliqué à déterminer“.

Par conséquent, son site est dorénavant fermé et les applications ne fonctionnent plus. Le jeune mineur attend la suite de son affaire.

L’idée de l’adolescent était de permettre le visionnage de chaînes à péage, comme 13Eme Rue, Bein Sports, Canal +, … sans payer.

Pénalement responsable

Entre 50 000 et 100 000 personnes, selon Google, auraient installé l’application pour le Japon. 100.000 à 500.000 pour la version Françaises. Nous ne connaissons pas encore les ayants droits derrière cette action.

Que lui est-il reproché ? D’avoir diffuser des chaînes payantes, d’en avoir fait profiter des milliers de personnes sans en avoir les droits, et d’en avoir tiré profit via des abonnements et de la publicité. Bref, de la contrefaçon audiovisuelle.

Mise à jour 7/12/2017 – 11h – Je viens d’avoir la confirmation que cette action a été menée en coordination avec l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA). L’administrateur indique, sur son compte Twitter, que Canal+ et M6 seraient derrière les plaintes.

Au sujet de l'auteur

Damien Bancal – Fondateur de ZATAZ – Journaliste – Spécialiste des sujets liés à la Cyber Sécurité depuis plus de 20 ans. Premier article en 1989 dans le mensuel “Amstar & CPC”. Fondateur de ZATAZ, ZATAZWEB.tv & datasecuritybreach.fr. Officie/a officié dans de nombreux journaux et magazines (Europe 2, 01net, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Echo des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, …). Auteurs et coauteurs de 6 livres dont “Pirates & hackers sur Internet” (Ed. Desmart) ; “Hacker, le 5ème pouvoir” (Ed. Maxima). Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l’Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) de l’Université de Valenciennes ; pour l’Ecole Européenne de Guerre Economique de Versailles. Réserviste Cyber Défense.

  1. fg8 Reply

    Sauf qu’elle toujours dispo sur le store, mais évidement elle marche plus
    Ah ces pseudos journalistes…..

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      A première vue le “pseudo journaliste” vous a informé sur un sujet que vous ne connaissiez pas et qui vous a permis de courir rechercher sur le store. Avec un peu d’intelligence, vous auriez évidement dû vous douter qu’elle ne fonctionnerait plus vue la situation de son créateur !

  2. fg8 Reply

    Ne dit-on pas il y a que la vérité qui blesse
    En même temps, je constate que vous avez modifiez votre article en conséquence suite à mon message, si vous étiez justement un journaliste et non un guignol, vous auriez vérifié vos sources , en allant vous même sur le playstore afin de vérifier qu’effectivement la dite application a été supprimée.
    Concernant le sujet, je le maîtrise mieux que vous en tout cas, et connait le développement des applis de genre, mais c’est pas de votre faute, quand on est mauvais , on est mauvais.

    • Damien Bancal Reply

      Merci de venir fréquemment ici alors 🙂

    • Fraise Reply

      Le “Play Store” est un service qui appartient à Google. Google qui a son propre serveur, et son propre stockage qui contient le client (du site Artv Watch).
      L’auteur du site “artv watch” n’appartient pas au groupe Google, donc il n’a aucun moyen d’apporter une modification au catalogue du Play Store.

      La police judiciaire a suspendu le [serveur] du site “artv watch” qui permet à l’application un bon fonctionnement mais l’application est toujours référencée chez Google. Et le client est toujours téléchargeable.

      Artv Watch et Google ne sont pas lié..
      Donc, le journaliste n’a pas tort

      @fg8 “Concernant le sujet, je le maîtrise mieux que vous en tout cas, et connait le développement des applis de genre, mais c’est pas de votre faute, quand on est mauvais , on est mauvais.” Je t’assure que non, tu ne le connais pas.

      Bref,
      Merci pour l’information 🙂

  3. cyril Reply

    Illégal oui c’est vrai, mais il est toujours plus facile de s’attaquer aux plus petits, un mec qui ne fait de mal à personne. La priorité n’est pas plutôt se s’attaquer aux pages pédophiles et djihadistes ? Mais la loi reste la loi, je ne conteste pas cette décision.

    • marre Reply

      ce “petit” comme vous dite prive de revenu des milliers d’autres petits qui travaillent pour ces chaines de télé. Il faut arrêter de croire qu’il n’y a que des ON qui sont impactés par le piratage (car c’était du piratage). Derrière la création de musique, des livres ou des films , il y a aussi et principalement des employés.

    • marre Reply

      ah bon, il ne faisait de mal à personne ? il distribuait gratuitement le boulot de gens qui travaillent ! ça s’appelle du vol.

  4. V.Jt Reply

    Je me doutais que cela n’allait pas durer mais tout de même un grand bravo à ce jeune génie adolescent d’avoir tenu aussi longtemps. Y’a tellement de chose réelle à s’occuper dans ce monde surtout quand on parle de cyber-piratage. Alors soyez indulgents, il a toute sa vie devant lui. Je lui souhaite beaucoup de courage ainsi qu’à ses parents.

  5. Misikes Reply

    Alalla le pauvre Xemles

  6. Francis BURNEL Reply

    Réponse intelligente de Damien Bancal à la réaction idiote d’un lecteur. Bravo

  7. Red_Goku_ Reply

    La pauvre fg8 ! tu as vu la capture écran dans le post ???? tu fais genre “pro” mais le blog était là alors que toi tt encore dans les couilles de ton padré!!!!

  8. Valentin Reply

    il récupérait comment les chaines ? Les complices vont avoir des problemes !!!

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Selon les propres dires du lycéen, il faisait appel, entre autre, à des “abonnés” pour récupérer leurs chaines et les redistribuer sur ses applications.

      • Xemles Reply

        Je sais pas d’où tu sors ça mais tu dis bien de la merde

        • Damien Bancal Reply

          Tout simplement sur le twitter de l’auteur qui réclamait, il y a encore peu, des personnes ayant accès à des chaînés au Japon pour les implanter dans son application.

          • Damien Bancal

            Afin d’être plus précis, je vous place la capture écran à la fin de l’article concernant cette “demande”.

  9. Unknown Reply

    D’autres solutions existent xD

  10. Lafleur80 Reply

    “Mise à jour 7/12/2018 11h” vous anticipez largement d’avance chez Zataz;-)

  11. Frédéric Reply

    Ah mais je connaissais cette application, un ami me l’as montré il y as quelques mois j’étais sûr que ça aller mal finir, mais je pensais pas que le fondateur était adolescent.

    Étonnant.

  12. woxi Reply

    Merci beaucoup pour l’article !

  13. Nimagic Reply

    Par contre l’abo sur un an fonctionne toujours ….. bizarre…..

  14. Philippe Reply

    Bonjour Damien
    Je pense que l’évocation d’une responsabilité pénale des parents ne correspond pas au droit français.
    Responsabilité civile oui. Pour les dommages causés. La peine n’est jamais endossée par une tierce partie … même pour des mineurs.
    La responsabilité pénale est fixée à 13 ans en France de mémoire.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Effectivement, merci pour cette mise à jour. Je corrige.

Laisser un commentaire

*