Corona Virus : Aider la recherche avec la puissance de votre ordinateur

Vous êtes à la maison, vous avez un ordinateur, voici de quoi aider la recherche dans la lutte contre les Corona virus avec le projet [email protected]

Saviez-vous que la puissance de votre ordinateur peut aider la science. En cette période de lutte contre le corona virus, voici de quoi mettre à profit l’informatique familial avec le projet [email protected]

Cette première vague de projets vise à mieux comprendre comment les coronavirus interagissent avec le récepteur ACE2 humain. Récepteur requis pour l’entrée virale dans les cellules hôtes humaines, et comment les chercheurs pourraient être en mesure d’interférer avec eux par la conception de nouveaux anticorps thérapeutiques ou de petites molécules qui pourraient perturber leur interaction.

Pour rechercher la/les possibilité(s), la force de calculs informatiques est indispensable. L’idée du [email protected], permettre de récupérer la puissance de chaque ordinateur participant.

Pendant que vous continuez vos activités quotidiennes, votre ordinateur travaillera pour aider à trouver un remède. Ce projet existe déjà pour des maladies comme le cancer, la SLA, la maladie de Parkinson, Huntington, la grippe et bien d’autres.

Installer, calculer !

L’installation et le fonctionnement est simple.
1 – Sur le site officiel [ICI] télécharger l’application dédiée.
2 – Inscrivez-vous la page dédiée. L’idée est de recevoir la clé d’authentification. Il est aussi possible de participer anonymement. Vous pouvez mettre le code zataz.com dans l’espace « team ». Plus nous serons nombreux, plus les calculs seront rapides.
3 – Vous lancez la page dédiée … et vous voilà à aider la science.

A : votre pseudo ou rien – B : Le code team, ici celui de ZATAZ – C : Le clé que vous avez reçu par courriel (cliquer sur Get a Passkey)

Vous pouvez choisir la puissance allouée, la durée … via un espace d’administration que vous trouvez en bas, à gauche, de votre fenêtre Windows.

Une fois votre compte ouvert, rendez-vous sur la page https://client.foldingathome.org/ ou cliquez sur le l’icone qui s’est affiché sur votre bureau d’ordinateur.

Un outil de sécurité informatique (Sangfor Engine Zero) s’inquiète du comportement de l’outil. Il annonce la présence d’un malware.

Le [email protected] travaillant « presque » comme un outil de cryptominage malveillant. Ce genre de logiciel utilise les ressources de votre ordinateur afin de « fabriquer »  une cryptomonnaie, en exploitant sans votre accord la puissance de calcul de votre ordinateur.

Pour le cas de [email protected], 1 alerte sur 67 antivirus comme le rapporte Virus Total. Pas d’inquiétude 🙂 Les organisateurs du projet explique pourquoi dans une page dédiée.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr
  1. phil Reply

    salut
    ca n’a pas l’air de fonctionner .
    tout reste a 0 .
    bonne journée

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      En bas, à droite de votre fenêtre, sélectionnez l’outil. Je vais rajouter quelques visuels.

  2. Fab Reply

    Bonjour
    Est ce qu’avec un pc portable c’est aussi efficace qu’un pc classique? Savoir lequel des deux il faut que je choisisse.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Les deux. Une configuration de la puissance à proposer, et option de calcul lors de la non utilisation active de la machine sont possibles.

  3. Thierry Reply

    Encore une belle merde, attention.
    Pas de politique de confidentialité, pas de mentions légales, pas de nom, pas de société. Et un kéké incapable de corriger les bugs.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour !
      Un kéké ?
      « [email protected] est un projet de recherche médical dont le but est de simuler le repliement des protéines dans diverses configurations de température et de pression afin de mieux comprendre ce processus et d’en tirer des connaissances utiles qui pourraient, entre autres, permettre de fabriquer de nouveaux médicaments […] Le responsable du projet est Vijay S. Pande, de l’université américaine Stanford ». Une école pas vraiment connue pour disposer de kéké et autres Jackie du tunning numérique !

  4. jean-francois Le Boité Reply

    Bonjour
    La liste des maladies ne contient pas le COVID-19. Une erreur de ma part ?

  5. jugglz Reply

    Il y a aussi l’autre projet appelé [email protected] qui propose aussi de travailler sur le coronavirus.

    https://boinc.bakerlab.org/rosetta/

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.