Découverte d’un pirate Russe amoureux des Géraldine

Quel est le point commun entre Géraldine de chez Suez ? Géraldine du CIC ? Géraldine d’Acadomia ? Géraldine de chez Veolia ? Elles sont toutes dans la liste d’un pirate informatique Russe.

Il y a des pirates aux motivations assez… troublantes ! Le Service Veille ZATAZ vient de croiser un pirate informatique Russe qui semble avoir une obsession pour les Géraldine Françaises.

Le « gars » propose une base de données de pas moins 100 000 données. Son échantillon n’affiche que le prénom Géraldine travaillant pour des entreprises hexagonales.

 

Pour être très honnête, je n’ai pas eu accès à l’ensemble des données que ce malveillant commercialise. Espérons qu’il aime aussi les Anne-Sophie, Paulette, Stéphanie et autres prénoms féminins.

Dans la liste que le SVZ a pu constater, les Géraldine travaillent pour d’importantes entreprises comme (liste non exhaustive) : Soitec, Groupe SOS, WBA, Air Liquide, Pierre Fabre, Sopra, Stellia Aerospace, Lagardere Pub, CNAM, APEC, Havas Media, Econocom.

Le malveillant n’explique la source de sa fuite et de sa passion. Une collecte via Linkedin, par exemple.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.