Nous joindre par : 0890 170 001*

Extradition possible pour KimDotCom

Le fondateur de Megaupload.com, Kim Dotcom, vient d’apprendre une mauvaise nouvelle de la justice Néo-Zélandaise. Il risque de finir devant un juge américain, sur le sol de l’Oncle Sam.

Un juge d’Auckland (Nouvelle-Zélande) a annoncé le jour de Noël que le fondateur de Megaupload.com, KimDotCom, pouvait être légalement extradé vers les États-Unis. L’Oncle Sam et les ayants droits veulent le faire payer d’avoir participé, via MegaUpload, au stockage et à la diffusion de millions de copies pirates de films, albums de musiques et autres logiciels contrefaits.

KimdotCom, et trois autres camarades (Finn Batato, Mathias Ortmann et Bram van der Kolk ) sont accusés d’avoir gagné 175 millions de dollars avec leur site de stockage en ligne. La justice américaine l’accuse aussi de fraude et de blanchiment d’argent.

Après neuf semaines d’un jugement tumultueux, le juge Nevin Dawson a indiqué qu’il existait des preuves accablantes à l’encontre de son fondateur de 41 ans. Bref, l’Oncle Sam a sorti son plus beau sourire. Les majors du disque et du cinéma indiquent que MegaUpload leur aurait fait perdre 500 millions de dollars de revenus. Soit à peine un demi Star Wars 7.

KimDotCom risque 20 ans de prison. A noter qu’il pleut, depuis quelques heures, des copies de Star Wars 7 : Le Réveil de la Force – The Force Awaken. Des copies venues d’Asie, du moins pour la première. Même sanction pour des copies de films destinés aux jurés des prochains Oscars.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.