Quand des fuites de données ouvre les portes aux chantages

Des courriers usurpent les autorités policières et réclament de l’argent aux internautes au motif d’avoir été repérés sur des sites pour adultes. ZATAZ découvre qu’une des menaces exploite la base de données d’un vrai site pornographique!

Les fausses menaces émanant de pirates informatiques se faisant passer pour la police, la gendarmerie… sont légions. ZATAZ avait été le premier à vous alerter, voilà trois ans, de ces fausses menaces d’infiltration de votre ordinateur par un hacker. Ce dernier était surtout un escroc tentant de faire croire que vous aviez été filmé par ce dernier à votre insu.

Exemple de faux courriel.

Depuis quelques semaines, retour de l’arnaque. Les pirates usurpent les logos et les identités de plusieurs services de police (Américains, Belges, Français, Canadiens…). Finesse de la chose, ZATAZ a découvert que des maîtres chanteurs exploitaient des bases de données de sites pour adultes piratés.

Parmi ces espaces infiltrés, le site DateH0tBrunettes. Plus de 147.000 membres, dont 1557 français (.fr), 763 canadiens (.ca). Autant de possibles victimes dans les mains de ces escrocs. Comment j’ai pu m’en rendre compte ? L’un des courriels envoyé par un escroc comportait une cinquantaine d’adresses, toutes tirées du site en question. Le pirate avait oublié de mettre en CCi les adresses électroniques !

Les membres du service veille ZATAZ ont été alertés il y a 72 heures.

Exemple de faux courriel de la Gendarmerie Nationale.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.