Infiltration de la Defense Information Systems Agency

L’agence en charge de la sécurisation des communications des personnalités politiques et militaires américaines, la Defense Information Systems Agency, piratée. Les données du personnel envolées ?

L’agence fédérale DISA, la Defense Information Systems Agency, est une entreprise étatique américaine pas comme les autres. Elle est chargée d’assurer la sécurité des communications des personnalités politiques et militaires de l’Oncle Sam.

Parmi ses « clients », la Maison Blanche, Donald Trump en tête.

La DISA vient de confirmer avoir été la victime d’un piratage informatique entre mai et juillet 2019. Pour des questions de sécurité, la DISA n’a pas vraiment expliqué ce qui avait pu être volé. Pas de précision sur les actions mises en place pour renforcer sa sécurité. Les employés impactés ont été alertés et se sont vus offrir une assurance supplémentaire en cas d’utilisation de leurs informations dérobées.

Les pirates ont réussi à pirater des informations personnelles identifiables, les PII. Dans le lot, le précieux numéro de sécurité sociale.

La lettre de l’agence envoyée à la presse et aux personnels impactés indique qu’il n’y avait aucune preuve de l’utilisation malveillante des données personnelles. L’agence est tenue d’informer les personnes qui auraient pu avoir des données impactées par cette cyberattaque.

La DISA, dont le siège est à Fort Meade dans le Maryland, emploie environ 8 000 militaires et civils.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.