L’association des compagnies d’électricité européennes découvre une infiltration dans ses machines

L’association ENTSO-E, une entité qui regroupe 42 compagnies d’électricité européennes a confirmé l’infiltation de son réseau informatique.

L’European Network of Transmission System Operators for Electricity (ENTSO-E) regroupe 42 fournisseurs d’électricité dans 35 pays Européens.

L’entité communautaire vient d’alerter sur la visite de pirates dans sa structure informatique. « ENTSO-E a récemment découvert des preuves d’une intrusion informatique réussie dans son réseau« , indique l’association dans un communiqué de presse.

Une évaluation des risques a été effectuée. Des plans d’urgence étaient désormais en place pour réduire les risques et l’impact de nouvelles attaques.

L’association n’est pas négligeable. Elle regroupe les 42 gestionnaires de réseau de transport d’électricité (GRT) de 35 pays à travers l’Europe. Ils sont responsables du transport « en vrac » de l’électricité sur les principaux réseaux à haute tension.

ENTSO-O accentue, dans sa communication, le fait que son réseau n’est connecté à aucun système opérationnel.

L’histoire n’indique pas quel type d’attaque l’association a pu vivre. L’ensemble des membres ont été alertés « et nous continuons de suivre et d’évaluer la situation. » termine-t-il. Ça sent le ransomware !

Pendant ce temps, au Canada

Plusieurs entités ont été infiltrés par des pirates informatiques, spécialisés dans le rançonnage. D’abord des fichiers pris en otage via le chiffrement, puis par le chantage à la non divulgation d’informations copiées avant le chiffrement.

La presse Canadienne se faisait d’ailleurs l’écho, le 10 mars 2020, du piratage  du réseau informatique du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard « cible d’un rançongiciel à la fin février. Il a toutefois pu être neutralisé. » explique Radio Canada. Sauf que… ZATAZ peut affirmer que le problème est loin d’être résolu. Les pirates ont copié, avant de chiffrer un certains nombre de données. Ils parlent de plus de 200 GB archivés.

En plus d’avoir fourni les coordonnées du Premier ministre local, plus de 1 400 fichiers volés ont été mis en ligne (extrait ci-dessous). *

Dans les fichiers, des informations sur les employés, les salaires, les finances, les placements ou encore les contacts directs avec les institutions bancaires. Autant dire qu’il faut moins d’informations à des pirates spécialisés, par exemple, dans la Fraude aux faux virements, pour agir. Les documents diffusés sont datés 2018, 2019 et 2020.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. toto pipo (ai-je vraiment besoin d'indiquer ma vraie identitée? Reply

    Petite coquille dans l’article : « réseau de transport d’électricité (GRT) » en fait c’est RTE.
    Le GRT étant le gestionnaire d’un réseau de transport de gaz en France, et plutôt membre de l’ENTSO-G.

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Merci pour votre précision.
      Dans l’Union européenne, un gestionnaire de réseau de transport (GRT) est une entreprise chargée de la gestion de tout ou partie d’un réseau de transport d’énergie (électricité ou gaz).

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.