Nous joindre par : 0890 170 001*

Leakedsource, le site qui met en danger votre vie privée

Depuis quelques semaines, le site leakedsource engrange des centaines de millions de données volées par des pirates informatiques. Un business juteux qui met en danger des millions d’internautes.

LeakedSource, nouvelle source d’informations pour pirates informatiques ? Souvenez-vous, je vous parlais, en juillet, de données volées appartenant à un ancien garde du corps de Vladimir Poutine, le Président Russe, ou encore de Nicolas Sarkozy, ancien Président de la République Française. Son identité, ses données privées, des courriels… Un piratage qui semblait être particulièrement compliqué à orchestrer tant les sources d’informations concernant ce body guard étaient variés. Après enquête, j’ai découvert que si le résultat pouvait être particulièrement préjudiciable pour la cible, la mise en place et l’exécution de cette attaque était aussi simple que « 1 + 1 font 2« .

Leakedsource, source quasi inépuisable de malveillances

Pour ce garde du corps, mais aussi pour de nombreuses personnalités, le risque est énorme. Tout débute par le piratage de centaines de bases de données de part le monde. Myspace, Adobe, Linkedin, Twitch , Xat , Badoo… ne sont que des exemples parmi d’autres. Je gère, avec le protocole d’alerte ZATAZ, des dizaines de fuites de données par mois  concernant des PME et entreprises Françaises. Imaginez donc ce que brassent des sites comme leaked source.

Leakedsource.com, un espace web tenu par des Russes, a pour mission de regrouper les informations volées par des pirates et de permettre de consulter les informations en question. Les administrateurs du portail expliquent que leur service est fait pour s’assurer que les données volées ne vous concernent pas. Sauf que, des données, il y en a des centaines de millions, et vous pourriez bien vous y retrouver, comme Mark Zuckerberg, cofondateur et directeur général de Facebook, piraté en juin 2016 parce que son mot de passe « DaDaDa » était accessible dans une base de données piratées et stockées chez Leakedsource.

Vous ne risquez rien ? Vraiment ?

Cela n’arrive qu’aux autres ? Allez donc regarder du côté de vos données. C’est d’ailleurs ce qu’aurait dû faire l’auteur des jeux vidéo Garrysmod et de Rust, Garry Newman. J’ai pu avoir une longue conversation avec l’auteur de divertissements vidéo ludique qui ne s’attendaient pas à découvrir sa vie numérique mise en pâture de la sorte. Il faut dire aussi que plusieurs pirates ont contacté la rédaction de ZATAZ.COM pour se vanter d’avoir mis la main sur ses données Paypal, Amazon, gMail de ce créateur de jeux vidéo britannique. Bref, pour 4 dollars (le prix journalier d’un abonnement Leaked source pour accéder aux données) n’importe quel internaute peut se transformer en vulgaire violeur de vie 2.0. Il suffit de rentrer un mail, un pseudonyme ou encore une adresse IP et Leakedsource cherche dans ses bases de données la moindre concordance. Cerise sur le gâteau, quand le mot de passe est hashé, donc illisible à la première lecture, Leaked source propose la version du précieux sésame déchiffré. « Si les personnes [les pirates, NDR) sont malines, elles peuvent faire beaucoup de dégâts avec ce genre d’outil accessible à Monsieur tout le monde » me confirme un utilisateur.

Que faire pour éviter ce type de fuite de données ?

Je vais très rapidement être honnête avec vous, si vous mettez vos données en ligne, dites vous qu’elles ne sont plus en sécurité. Et ce n’est pas notre vénérable CNIL qui pourra vous aider. Avec plusieurs centaines de cas de fuite de données que je traite avec le protocole d’alerte de zataz par an, j’ai déjà pu croiser mes propres informations. Je vous parlais plus haut de Leakedsource, j’ai pu y retrouver mon compte Adobe. Pourtant, le géant du logiciel l’avait juré, il était « secure » [sécurisé, ndr].

Tellement « secure » qu’un de mes mails, et le mot de passe attenant, sont disponible dans ce big data du malveillant. Autant dire que l’adresse mail et le mot de passe en question ont été détruits et ne seront plus utilisés.

Que faire donc ? D’abord, un compte mail par service. Je sais, c’est long est fastidieux. Mais je pense qu’il va être beaucoup plus long et fastidieux pour Garry Newman de revalider l’ensemble de ses comptes « infiltrés », car il utilisait la même adresse électronique pour ses accès Paypal, Amazon…

Ensuite, ne mettez pas le même mot de passe pour l’ensemble de vos services en ligne. On a beau le répéter, cesser de vous croire plus malin que les 010101 qui nous régissent. Mark Zuckerberg et son « DaDaDa » lui ont coûté son Twitter et son Pinterest. Pour Garry, plus grave encore, son compte Amazon et Paypal, avec des données sensibles [adresses postales, données bancaires…] qui ne devraient pas être disponibles à la planètes web. Donc, oui, c’est fastidieux, mais un mot de passe par compte est une obligation.

Pour finir, en ce qui concerne l’IP, n’hésitez plus à utiliser un VPN. L’outil permet de cacher votre véritable adresse de connexion, en plus de chiffrer vos informations transitant sur la toile. Je vous invite à regarder du côté de nos partenaires et amis de chez NoLimitVPN ou encore HMA! pour blinder vos connexions PC, Mac et mobiles.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. K3NPACHI Reply

    Ça craint comme site, j’irais faire un tour quand même. Ps : conseillez HMA comme vpn ce n’est pas du niveau de zataz, c’est un vpn de merde à éviter.

  2. Pingback: ZATAZ Escroquerie : chantage par mail à l'encontre de milliers de Français - ZATAZ

Laisser un commentaire

*