Nous joindre par : 0890 170 001*

Le malware Steam Stealer cible les joueurs en ligne

Le secteur du jeu en ligne, qui représente un marché estimé à plus de 100 milliards de dollars, n’est pas seulement juteux pour les développeurs et les fabricants. Il l’est aussi pour les pirates informatiques.

Steam Stealer, un logiciel pirate qui ne s’interresse pas aux données bancaires, du moins directement. Ce malware fait partie de ces malwares en constante évolution, responsable du piratage de comptes utilisateurs sur la célèbre plate-forme de jeu Steam. Ayant pour objectif de dérober des objets dans les jeux en ligne et des identifiants de comptes afin de les revendre ensuite au marché noir, ce malware est distribué à des cybercriminels selon le modèle MaaS (Malware as a Service) avec des tarifs extrêmement bas débutant à 30 dollars.

Le business des objets tirés des jeux vidéo, un business que les pirates Chinois, Indiens, de Corée du Nord ou Philippins adorent. Je vous en parlais en 2008 et 2014 avec des actions contre ces Gold farming. Comme l’explique Data Security Breach, des codes malveillants se chargent de voler les comptes en ligne des joueurs.

Steam, la boutique de l’éditeur Valve est l’une des cibles préférées des pirates. 77 000 comptes Steam seraient piratés et pillés tous les mois.

Selon Santiago Pontiroli, chercheur chez Kaspersky Lab, et son confrère indépendant Bart P., un nouveau type de malware, connu sous le nom de « Steam Stealer », est le principal suspect du piratage de nombreux comptes utilisateurs de la plate-forme phare de Valve. Tous deux pensent que ce malware a été développé à l’origine par des cybercriminels russophones car ils ont découvert, sur plusieurs forums clandestins consacrés aux programmes malveillants, de nombreux indices linguistiques qui le laissent penser.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Panik Reply

    On sait comment se propage se malware ? Y a t-il un moyen d’éviter de se « faire avoir » ?

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Classique, via courriel, P2P et diffusion directe (.Doc, .PDF, …)

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.