Nous joindre par : 0899274448*

OMPI – Philip Morris USA Inc. casse sa pipe contre le site Marlboro51.com

OMPI – Un internaute Français inquiété par le fabriquant de cigarettes Philip Morris. L’entreprise américaine voulait lui reprendre son pseudo et son site Internet, Marlboro51.com.

Sur Internet, il ne fait pas bon d’avoir le pseudonyme et un site Internet se rapprochant un peu trop d’une marque commerciale. L’internaute Marlboro51 vient d’en goûter les joies juridiques. La société américaine Philip Morris USA Inc. avait lancé, en décembre 2015, une action auprès de la World Intellectual Property Organization (WIPO) – l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) – pour récupérer ce que le vendeur de tabac considérait, soudainement, comme son adresse Internet. Olivier Guerard, qui surfe sur la toile depuis des années avec le pseudonyme Marlboro51, ne s’est pas laissé faire et à répondu à la menace de la firme de Richmond.

Enregistré en 2008, le nom de domaine considéré comme « litigieux » est rattaché à un portail personnel qui dirige les visiteurs sur des liens proposant des forums de discussions destinés à des amateurs d’automobiles, auxquelles s’ajoutent divers liens hypertextes renvoyant en particulier à une page Flickr “marlboro51” et à plusieurs sites divers et variés. Bizarrement, Marlboro a décidé, 6 ans plus tard, qu’il y avait usurpation et contrefaçon.

Le gendarme de l’ONU lié à la propriété intellectuelle a rejeté la demande de PM. Le 11 mars, le Centre d’arbitrage et de médiation de l’OMPI a considéré qu’il n’y avait pas eu de tentative de nuisance à l’encontre de la marque internationale. Le cowboy est reparti, son cheval entre les jambes !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Articles connexes

  1. TizeN Reply

    Bien fait! Juste parce qu’ils sont gros ils se croient tout permis avec des justifications ridicules.

  2. Alinette Reply

    Du moment que la marque n'est pas utilisée pour la promotion ou la vente d'une autre marque de cigarettes et simplement comme login sur un réseau social, je ne vois très bien où est le problème. Et d'ailleurs, pourquoi la firme se réveille t-elle six ans après ? La preuve que le problème n'était pas d'une réelle gravité !

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.