Nous joindre par : 0756ZATAZ0
concours de hacking

L’armée sud-coréenne lance son concours de hacking

L’armée de terre sud-coréenne vient de lancer ce 24 mars un concours de hacking. Mission, contrer les potentielles attaques du belliqueux voisin du nord.

La Korea Army Signal School (육군정보통신학교) vient de lancer son concours de hacking. Mission, trouver des solutions anti-piratage informatique. Une idée qui intervient à la suite de présumés attaques signées par la Corée du Nord. Le voisin aurait piraté les smartphones de plusieurs dizaines de hauts officiels sud-coréens entre fin février et début mars. Des listes d’appels téléphoniques, des SMS et des messages audios ont été copiés. Bref, pas besoin d’être un pirate Nord Coréen pour savoir utiliser le mot de passe usine « 0000 » d’un service téléphonique. « Ce concours a pour but d’améliorer les moyens de réponse face aux cybermenaces croissantes du Nord » indique l’agence Yonhap.

Un total de 98 personnes réparties en 49 équipes participent à cet événement pour montrer leurs capacités à détecter rapidement et analyser exactement les nouveaux types de cyberattaques contre les serveurs, réseaux et sites Internet. Les vainqueurs de la compétition recevront le prix du chef d’état-major de l’armée de terre et auront le droit de participer à la compétition anti-piratage qui sera organisée par le ministère de la Défense en mai. « Nous ferons de notre mieux pour accroître les capacités de réponse contre les menaces en nous basant sur la coopération civilo-militaire », a déclaré le général de brigade Im Young-gab, aussi directeur du bureau de planification de l’informatisation de l’armée de terre.

En France, les cyber manœuvres #Defnet 2016 se terminent ce vendredi 25 mars.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.