Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Plusieurs dizaines de mairies du Nord piratées

Souvenez-vous, il y a fort longtemps nous vous indiquions l’inquiétude que nous avions au sujet de la faiblesse des sites Internet des communes Françaises.

De nombreux portails web de Mairie avaient été piratés. Nous pensions que le message était passé chez les administrateurs de sites territoriaux, qu’ils soient fonctionnaires ou salariés de sociétés fournissant les supports numériques. Ce fort longtemps ? Le 2 juin dernier.

mkd

Dix sept jours plus tard, nouvelle vague de piratages de site oueb de communes françaises. Un tsunami qui a touché plus d’une vingtaine de ville du Nord de la France : wormhout.fr ; ville-herin.fr ; mairie-fournes-en-weppes.fr ; gondecourt.fr ; bourbourg.fr ; bollezeele.fr ; lattresaintquentin.fr ; blairville.fr ; bailleulmont.fr ; ville-landrecies.fr ; mairie-fromelles.fr ; ville-escaudain.fr ; commune-steene.fr ; avesnes-les-aubert.fr ; ville-aubers.fr … Certaines villes, possédant plusieurs noms de domaines, ont vu l’ensemble de leurs urls malmenés par les pages des pirates. Ces barbouilleurs, annoncent être originaire d’Afrique du Nord. Ils ont signé Moroccan Hassan ou encore MKD. Du côté des revendications, des drapeaux locaux, des messages politiques et religieux.

compiegne

A noter que plusieurs autres communes Françaises ont été piratées, comme la Mairie de Boson ou encore de Champlost et de la ville de Compiègne.

Wormhout

Mise à jour
La Ville de Compiègne revient sur le piratage du site Mairie-Compiègne.fr. "En fait, le site de Compiègne n'a jamais été piraté. Même si, tout prête à confusion. explique l'équipe informatique de la commune, notre ancien hébergeur, a conservé les sites sur ses hébegermenets et des petits sites comme studios.mairie-compiegne.fr plus utilisés ont été hacké."  L'erreur aura été que les url villedecompiegne.fr et studio n'ont pas été redirigé vers le nouvel IP, chez un nouvel hébergeur beaucoup plus fiable. La faille était donc chez l'ancien hébergeur de la Mairie de Compiègne qui avait gardé des adresses appartenant à la commune. Un hébergeur qui n'a pas alerté ses clients ! 

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. Pingback: ZATAZ Magazine » Retrospective 2014 – 2/3

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.