POUR LE MAINTIEN DE LA LICENCE PROFESSIONNELLE CDAISI

La Licence CDAISI proposée par l’IUT de Maubeuge vit-elle ses derniers mois ? La première formation française d’Ethical Hacking vivrait sa dernière promotion avant de fermer en 2023. Une pétition a été lancée pour sauver une formation courue par les entreprises.

Je vais commencer par un détail important, la licence CDAISI me tient à cœur. J’ai eu la chance de travailler, durant plusieurs années, pour l’IUT de Maubeuge en tant qu’intervenant (Media training, communication de crise, social engineering) pour ce cursus d’Ethical Hacking. J’ai eu l’énorme privilège de bosser avec des hommes (Franck, Jérôme, Robert pour ne citer qu’eux) et des femmes qui ont tenu avec passion cette licence professionnelle. J’ai eu le bonheur de croiser des centaines d’étudiantes et étudiants tous aussi passionnés que passionnants. Ça, c’était pour le détail.

La licence CDAISI, c’était aussi le HackNowLedge contest, l’organisation de CTF, de concours d’Ethical Hacking à l’échelle mondiale (France, Maroc, Tunisie, Canada, Belgique …).

Un concept, une éthique, des pros

La licence CDAISI c’était aussi l’organisation de CTF pour le Forum International de la Cybersécurité (A noter que le FIC 2021 se tiendra du 7 au 9 septembre 2021, à Lille. J’animerai les deux jours de concours de l’European Cyber Cup : d’Ethical Hacking, OSINT, Bug Bounty et coanimerai la soirée gaming avec Etoile, pro du gaming de l’équipe de Zerator)

Il a été décidé, il y a quelques mois, par la direction de l’Université de Valencienne, dont dépendant l’IUT de Maubeuge qui héberge la Licence Professionnelle CDAISI (Cyber défense, anti-intrusion des systèmes d’information). L’objectif de la licence professionnelle CDAISI est de fournir les compétences techniques et organisationnelles nécessaires à la réalisation d’audits de sécurité et de sécurisation de systèmes informatiques d’entreprises. Les titulaires de cette licence professionnelle sont prêts à l’action en sortir du cursus. Une licence avec des professeurs de qualité et des intervenants venus du monde professionnel, du terrain.

Comme l’explique Anthony Baube, responsable du pôle Audits Techniques chez CoESSI et auditeur PASSI « une décision incompréhensible alors que les besoins des entreprises en matière de cybersécurité est grandissante« .

Pétition pour sauver la CDAISI

C’est lors d’un conseil de perfectionnement de l’Université polytechnique Hauts-de-France qu’a été annoncée la fermeture de la licence professionnelle CDAISI à la rentrée 2023. Pour que cette idée, née en 2008, ne disparaisse pas, une pétition a été lancée. Je vous invite à la signer. D’abord pour permettre à 26 étudiants, chaque année, de proposer leur savoir-faire, leur savoir être, leur talent, leur passion.

« Nous, professionnels du secteur, avons besoin de la licence professionnelle CDAISI et de ses jeunes talents pour pouvoir répondre efficacement aux besoins grandissants liés à la cybersécurité et pour rester compétitifs avec le reste du monde dans ce domaine. » termine Anthony Baube.

La pétition pour sauver la licence professionnelle CDAISI est accessible sur le site Mes Opinions.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

  1. cdaisi Reply

    On aurait bien voulu t’avoir cette année 🙁

  2. Pingback: ZATAZ » Quelle école Cyber choisir ?

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.