Nous joindre par : 089 302 0992*

Second problème pour l’aviation européenne

Après le blackout en Belgique, c’est au tour d’une compagnie aérienne polonaise de connaitre un problème technique plutôt inquiétant.

Si dans le cas de la Belgique il a été expliqué qu’une coupure de courant avait empêché, mercredi 27 mai, les avions de décoller ou d’atterrir du sol du royaume, le cas polonais de la compagnie LOT semble plus clair, et plus inquiétant aussi.

En Belgique donc, la faute a été placée sur le dos d’une coupure de courant empêchant Belgocontrol de gérer le trafic aérien du pays. Le générateur électrique n’avait pas… de prise de terre !

Pour LOT, un piratage informatique est annoncé. Seulement, pas beaucoup d’informations sur le sujet. La compagnie aérienne polonaise LOT n’a pas pipé mot sur les éléments de cette attaque informatique. Un DDoS ? Une prise en main d’un ordinateur par un ransomware ? Un shell dans un serveur ? Ou « simple » erreur humaine ? Pourquoi pas non plus, un bug informatique visant un logiciel embarqué, comme pour le cas du dramatique accident d’un avion militaire en Espagne.

Heureusement, il n’y a « que » 11 vols, toutes les heures, au départ de l’aéroport de Varsovie. Trois problèmes européens qui se font échos aux alertes américaines du mois de mai et les possibilités de piratage d’un avion. Un étonnant hasard !

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.