Nous joindre par : 0890 170 001*

Un virus s’invite dans le pétrole japonais

L’Association pétrolière japonaise frappé par des cyber-attaques et un mystérieux virus informatique.

Il y a quelques jours, la Japan’s Petroleum Association, une association regroupant les pétroliers japonais, a été frappée par une cyber-attaque d’envergure. De nombreux ordinateurs de la JPA ont été infectés par un mystérieux virus informatique. Les ordinateurs ont été bloqués mais, selon ce consortium de 18 raffineurs locaux, aucunes données n’auraient été volées. Bref, un employé a cliqué sur une pièce jointe malveillante reçue par courriel. En 2012, un virus informatique s’était attaqué aux ordinateurs d’un raffineur d’Arabie Saoudite.

En janvier 2015, l’Institut national japonais de l’information et des communications (NTICJapan’s National Institute of Information and Communications Technology) annonçait que les organismes gouvernementaux et officiels Japonais avaient subi plus de 25 milliards d’attaques en ligne en 2014. 40% des attaques provenaient de Chine (Cela ne veut pas dire que les pirates étaient Chinois, mais qu’ils passaient par des serveurs troués locaux, NDLR). Les autres sources d’attaques incluaient aussi la Corée du Sud, la Russie et les États-Unis.

Les pétroliers sont des cibles pour une grand nombre de pirates informatiques, professionnels ou non. En 2013, Data Security Breach expliquait comment des données d’employés de Total s’étaient retrouvées dans les mains de malveillants.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.