Volvo Car impactée par une prise d’otage numérique

Plusieurs nouveaux groupes de maîtres chanteurs numériques sont apparus en novembre. L’un d’eux vient d’annoncer la prise d’otage numérique de données appartenant au constructeur automobile Volvo car.

1 700, voilà le nombre de groupes de maîtres chanteurs que j’ai pu croiser, surveiller, analyser en quelques mois. En cette fin d’année 2021, alors que des groupes opérateurs de ransomwares tels que Sodinoki/Ryuk finissaient entre les mains des autorités (le FBI a pu saisir plus de 2 millions de dollars à des affiliés), plusieurs nouveaux malveillants apparaissaient.

Dans le lot, Snatch, YoupiKoupi, 54BB47h ou encore Rook pour ne citer qu’eux. Dans le cas de Snatch, l’une des victimes est le constructeur automobile Volvo Car.

Cette ancienne signature de Ford Motor Company a été rachetée, en 2010 par la société chinoise Zhejiang Geely Holding (Geely Holding). Selon mes constatations, une cyberattaque qui semble avoir impactée le secteur « recherche » de l’entreprise.

Rook establish se dit originaire des pays de l’Est.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. Gendarme commandant réserviste Cyberdéfense Hauts-de-France. Ce blog est personnel. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.