Nous joindre par : 0756ZATAZ0

Nouvelle arrestation dans le black market

Deux irlandais du nord arrêtés pour avoir commercialisé, dans le dark net, des médicaments.

La police irlandaise vient de sortir la grosse artillerie en arrêtant deux pirates informatiques, deux adeptes du dark net et de la commercialisation de médicaments dans le black market. Les deux hommes, âgés de 25 et 32 ans, auraient eu des problèmes d’addiction aux jeux, les obligeant, ont-ils expliqué, de vendre de la drogue pour trouver de l’argent.

Lorsque les « amis du petit déjeuner » ont débarqué dans la maison de Richard Sinclair à Canagh Road, ils ont trouvé de l’ecstasy, du cannabis et du diazépam. Le tout pour une valeur de 100.000 £. Le poids exact de médicaments qui ont été trouvés démontre que l’usine 2.0 fonctionnait à plein régime : 1000 comprimés d’ecstasy, 120 boîtes de 28 comprimés de diazépam, 2 kg de cannabis, 500g de cristal de MDMA, et 7,500 £ en liquide.

Des cas qui se ressemblent de plus en plus. Il y a quelques semaines, Daniel Andrew Atkinson, vendeur dans l’ancienne cyber boutique Silk Road a écopé de 8 ans de prison ferme. Il avait mis en avant son addiction à la drogue pour expliquer son business.

L’Irlande a mis en place, cet été, une police uniquement destinée à traquer les pirates et dealers dans le dark net.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Articles connexes

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.