Nous joindre par : 0899274448*
Boulanger

Boulanger écrit à ses clients à la suite d’une alerte ZATAZ

L’enseigne Boulanger vient d’alerter ses clients à la suite d’une révélation de ZATAZ concernant une boutique du black market commercialisant plus de 550 000 Français.

Boulanger alerte ses clients ! Je vous expliquais, le 23 février, la découverte d’une boutique du blackmarket pas comme les autres. Le Darknaute derrière cette « boutique » vend plusieurs centaines de milliers de Français sous forme de log.

D’abord, beaucoup d’entreprises concernées, j’en ai révélé 140 ici, mais aussi des sociétés de sécurité informatique, m’ont contacté pour savoir ou trouver cette boutique.

Cependant, une seule enseigne a pris soin d’alerter ses clients. Il s’agit de Boulanger, spécialiste de la vente de produits d’électroménagers. Comme je l’indique dans l’article, la grande majorité des données sont tirées d’hameçonnage via courriels et sites usurpateurs.

Phishing, mais pas que !

Certaines autres informations de ce « Black market » caché dans le darknet sont volées à la suite de piratage informatique. Une boutique en ligne de vente de pneus, vendue par le même pirate. Le backoffice et les clients.

Pour les clients de Boulanger, du phishing. Comme le montre mes captures écrans, 500 clients et leurs données, commercialisés 4€ pièce. Boulanger, dans son courriel, propose à ses clients de changer leur mot de passe de leur compte client. Il conseille aussi de changer celui de leur boite mail. Pourquoi ? Trop d’internautes utilisent un seul courriel et un seul mot de passe pour l’ensemble des sites et services numériques qu’ils utilisent.

Autant dire, un entrainement grandeur nature pour Boulanger avec l’arrivée, le 25 mai 2018, du Règlement Général de la Protection des données, le RGPD.

Dans cet ordre d’idées, le journal ZDNet a annoncé, ce jeudi 1er mars, une fuite de données de 700.000 lecteurs du journal l’Express.

Bref, fuites et ventes de données volées, perdues… ne sont pas prêts de s’arranger. Je suis à plusieurs dizaines de millions d’informations, depuis le 1er janvier 2018 perdues, piratées, oubliées.

1.339.000 Français perdus en un seul article

Enfin, rien que pour cette brève, nous atteignons déjà plus de 1.320.000 de Français. Si vous rajoutez ces 19.000 autres Français volés dans des boutiques en ligne hexagonales, cela commence à faire pas mal pour un seul article !

Pour conclure, à la vue de ces millions de fuites que je vois passer depuis plus de 20 ans, ZATAZ vous propose un service de veille concernant la surveillance de vos données privées. Pour en savoir plus, direction notre page dédiée.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.
  1. Pingback: ZATAZ Rétrospective 2018 : le web, plus troué qu'un gruyère ? - ZATAZ

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.