Nous joindre par : 0899274448*
attaque DDoS informatique Plusieurs failles données non sécurisées attaque numérique

1,3 Tbps, la plus grosse attaque DDos jamais vue

Akamai annonce aujourd’hui avoir subi la plus grande attaque DDoS jamais vue sur sa plate-forme à ce jour. Une attaque de… 1,3 Tbps.

Une attaque DDoS d’une taille de 1,3 Tbps. La dernière grosse attaque, quantifiée à hauteur de 190 Gbits/s. Ce nouveau DDoS, une première dans l’industrie en termes de taille. Akamai prévoit d’autres attaques similaires et plus importantes prochainement.

Ensuite, la Security Intelligence Response Team (SIRT) a publié un article concernant les récentes attaques de réflexion basées sur des mémoires UDP, un nouveau fournisseur d’attaques de réflexion DDoS, destinées à mettre en cache les données et à réduire la charge des stocks de données plus lourds.

Difficile à combattre !

Enfin, les attaques memcached ne peuvent pas être facilement combattues par les solutions de centre de données car elles nécessitent la coopération des FAI en amont et/ou des services de protection DDoS basés sur le cloud.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.
  1. Denis Reply

    Des attaques memcached ??? La configuration de Memcached permet de fixer une quantité de mémoire maximum. En général, Memcached est réservé aux adresses de Loopback.

    Dans ces conditions, j’ai du mal à voir comment une attaque de ce type pourrait impacter un serveur, à moins de le configurer autrement.

  2. humbooga Reply

    L’article, écrit d’une manière curieuse, laisse un peu/beaucoup sur sa faim; la plus grosse attaque DDoS et donc, il s’est passé quoi, qu’est-ce que cela a causé comme dégâts, interruption de service, autre ?
    Au passage 1,3 Tbps est un débit pas une taille.
    Qu’est-ce que c’est que des “mémoire UDP” ?

    • Damien Bancal Reply

      Bonjour,
      Pour en savoir plus, lire les informations techniques proposées par Akamaï sur son cas. Le lien est dans l’article !
      Cordialement

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.