Nous joindre par : 0899274448*
brésil

Brésil : le roi de la vente de logiciels pirates

Brésil – Un internaute d’une vingtaine d’années montré du doigt par les chercheurs de Trend Micro. Il aurait diffusé une centaine de chevaux de Troie de sa création.

Un étudiant de l’université de Tocantins, au Brésil, serait l’un des plus important fournisseur de chevaux de Troie 2.0 du pays. L’homme, il aurait une vingtaine d’années, aurait commercialisé plus d’une centaine de logiciels malveillants. Des outils de sa conception qu’il commercialiserait 300 dollars pièce.

Le Brésil, l’autre pays des pirates informatiques

Ces codes pirates s’attachent à attaquer les données bancaires qu’ils croisent dans les ordinateurs infiltrés. Il est connu sous le pseudonyme de « Lord Fenix, hacker inocent« . Le pirate agirait depuis 2013. ZATAZ a déjà croisé ce type de personnage sur des forums brésiliens comme Mundo dos hackers. Parmi les pseudos créations de ce vendeur, Dark Wolf rat. (TM)

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM Journaliste (damienbancal.fr) Travaille sur les sujets cybercriminalité/cybersécurité depuis 1992 ; Officie/a officié pour Europe 2, 01net, Micro Hebdo, La Voix du Nord, Tilt, Entrevue, l’Écho des Savanes, Le Canard Enchaîné, France 3, Nord'way, Programmez ... Premier article en 1989 dans le mensuel "Amstar & CPC" ; Auteurs/coauteurs de 8 livres : "Pirates & hackers sur Internet" (Ed. Desmaret) ; "Hacker, le 5ème pouvoir" (Ed. Maxima) ; Ethical Hacking (Ed. ENI) ; "Tout pour maîtriser votre PC et Internet" (Ed. Que Choisir) ... Intervenant pour la Licence professionnelle Collaborateur pour la Défense et l'Anti-Intrusion des Systèmes Informatiques (CDAISI) IUT de Maubeuge ; Master Cyberdéfense Université de Valenciennes ; Commandant Réserviste Cyberdéfense Gendarmerie Nationale (RCC) ; Reserviste de l'Education Nationale ; Chroniqueur pour WEO TV et France Bleu Nord.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.