Nous joindre par : 0890 170 001*

Plus de 548 bases de données diffusées par des hacktivistes noirs

Des pirates informatiques, se faisant appeler les Hackitivistes noirs, viennent de diffuser plus de 540 bases de données volées à des sites Internet. Dans la liste, des sites Français dont l’APEC ou encore le journal Sud Ouest.

Des pirates informatiques qui se sont baptisés les hacktivistes noirs ont diffusé le 28 juin 2015 un communiqué de presse pas comme les autres. Pour ces « cyber manifestants », une nouvelle forme de piratage va voir le jour. Dans un pamphlet long comme un voyage entre la terre et la lune, les pirates se gargarisent d’idées aussi loufoques que mégalomanes.

A la fin de leur 380 lignes d’explications, plusieurs centaines de liens renvoyant vers des bases de données piratées. 548 sites Américains, Brésiliens, Turcs, Chinois, Taïwanais, Philippins, Vietnamien mais aussi Péruvien, Argentin, Australien, Indien, Ukrainien et Français. 108 concernent des sites et sous domaines en .edu (éducation, ndr). Dans les cas francophones, le sous domaine annuaire des métiers cadres du site de l’APEC (annuaire-metiers.cadres.apec.fr) ou encore les annuaires du journal Sud Ouest (annuaires.sudouest.com).

Derrière cette diffusion, un groupe de pirates qui avait disparu de la circulation fin janvier 2013, la Team ghost Shell. Un groupe qui avait déclaré en juin 2012 la guerre à la Chine, puis à la Russie, en novembre 2013.

Au sujet de l'auteur
Damien Bancal - Fondateur de ZATAZ.COM / DataSecurityBreach.fr - Journaliste - Travaille sur les sujets High-tech/Cybercriminalité/Cybersécurité depuis 1989. En savoir plus : https://www.damienbancal.fr

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.